Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

KNOCK, OMAR SY EN MEDECIN ESCROC

Publié le 30 Septembre 2017 par Romain Jankowski in dossiers

KNOCK, OMAR SY EN MEDECIN ESCROC

KNOCK, c'est l'histoire d'un médecin diplôme, possédant un passé de filou, qui arrive dans la ville de Saint-Maurice pour appliquer une "méthode" destinée à faire sa fortune : il va convaincre la population que tout bien portant est un malade qui s'ignore. Ainsi, il va trouver, pour chacun, la maladie réelle ou imaginaire dont il souffre. Evidemment, tout ne va pas se passer comme prévu ! 

Sous ses atours de pure comédie, KNOCK c'est d'abord une pièce de théâtre sombre, en phase avec une époque trouble, celle des années 20. Ecrite par Jules Romains en 1923, la scène s'embrase de comédie mais aussi de drame car son auteur voit se profiler une menace qui deviendra une réalité mondiale quelques années plus tard : le parti national-socialiste des travailleurs allemands, régime totalitaire et expansionniste fondé trois ans plus tôt par Hitler et qui prône la toute puissance de la race aryenne. Pour imposer au monde ses théories abjectes, les nazis font dire à la science ce qu'elle n'a jamais dit ni pensé, jouant ainsi sur la crédulité des peuples et la fascination exercée par un tyran assoiffé de pouvoir. Dans ce parallèle, Knock use des mêmes ressorts, détournant la science et la médecine pour imposer sa loi à une population soumise et tyrannisée de Saint-Maurice. Sombre et macabre, la pièce ne fait pas l'unanimité à l'époque mais est devenue, par la force des choses, une oeuvre importante et incroyablement visionnaire. 

Lorainne Levy (réalisatrice du très beau LE FILS DE L'AUTRE) a voulu prendre une autre direction pour son film, un peu plus solaire et légère. Situant son récit dans les années 50, elle se recentre donc sur la place de l'Etranger dans la cité, un thème ancré dans notre réalité. Ainsi, elle a pris le parti d'un angle un peu plus divertissant, jouant sur des ressorts comiques reposant sur les épaules du souvent excellent Omar Sy, incarnation parfaite d'un personnage haut en couleur mais magouilleur. Pour que le spectateur s'attache à Knock, la cinéaste décide de lui inventer un passé pour que l'on comprenne d'où il vient et le chemin qui le mène à arnaquer les autres. Cet angle diffère assez largement du personnage initial inventé par Romains qui est plutôt antipathique, cruel, mégalomane et sans pitié. Cependant, l'idée d'un personnage mégalomane et obsédé par la richesse reste toujours très présente.

Ana Girardot (CE QUI NOUS LIE) incarne Adèle, celle qui va sauver Knock de ses dérives. Axel Lutz et Sabine Azéma complètent le casting. KNOCK est une adaptation ambitieuse, portée par le très bankable Omar Sy. Le film sortira le 18 octobre et pourrait s'imposer comme un film familial de qualité. 

La bande-annonce ci dessous :   

Commenter cet article