Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de BARRY SEAL, AMERICAN TRAFFIC

Publié le 14 Septembre 2017 par Romain Jankowski

Seulement trois mois après THE WALL, revoici Doug Liman pour un film radicalement différent en terme de traitement, mais pas dans son souci d'égratigner les ingérences américaines et la façon dont le gouvernement manipule tout ce qu'il a envie quand il en a envie. Barry Seal est filmé comme un héros, malin et intelligent, jouant du système avec une facilité déconcertante.

Un héros à double tranchant, bien sûr, profitant également de circonstances favorables dû à un agent de la CIA particulièrement opportuniste (joué par Domhnall Gleeson). Dés lors, ses aventures vont le mener au cartel de Medelin (dont est issue Pablo Escobar), puis au Nicaragua pour armer les rebelles et jouer coup double en faisant du trafic de stupéfiants. Facile ! Le cinéaste doit faire les choses vite (et bien) donc il s'attarde peu et condense huit années en moins de deux heures. Il passe alors à côté du père de famille qu'était Barry Seal, de quelques personnages secondaires intéressants, et doit forcément passer par des explications à rallonge pour faire comprendre les situations aux spectateurs. Des défauts compensés par un sens du rythme impeccable et une caméra baladeuse qui rappelle le pur style Doug Liman (celui initié avec LA MEMOIRE DANS LA PEAU).

L'ironie mordante et l'humour très noir du film font mouche tout en rappelant un pan du cinéma de Scorsese (notamment LES AFFRANCHIS). Malgré tout, d'un sujet largement rebattu, Liman s'éclate et offre un rôle en or à Tom Cruise. Pas au top il y a quelques mois dans le décevant LA MOMIE, la star est au sommet de son art ici avec son sourire ultra bright, ses lunettes vissées sur le nez et sa dégaine tout sauf innocente. Les convictions du personnages, souvent ambiguës, collent parfaitement à Cruise qui a fait de son extravagance un vrai atout dans sa carrière. Il adore particulièrement ces êtres à la personnalité affirmée qui ne recule pas devant les épreuves et qui restent attachés à leur famille (une sous-intrigue plutôt mal exploitée dans le scénario). 

Cette incroyable histoire (un peu arrangée avec la réalité) n'omet pas ce que pense Liman de son pays et termine son film par une réplique provocatrice cocasse. L'art de la manipulation et l'art du cinéma mis en superposition pour montrer un pro de l'arnaque. On pourrait bien y voir une mise en abîme singulière d'un état tout puissant qui n'est délimité par aucune règles. 

 

AVIS GLOBAL : Tom Cruise retrouve les sommets avec cette comédie cynique qui réserve son lot d'arnaques. Liman ne fait pas tout bien, mais réussit le principal tout en soignant son rythme et son style. 

NOTE : 13 / 20

 

BARRY SEAL, AMERICAN TRAFFIC   1h55

Un film réalisé par Doug Liman

Avec Tom Cruise, Domhnall Gleeson, Sarah Wright, Alejandro Edda.

 

critique de BARRY SEAL, AMERICAN TRAFFIC
Commenter cet article