Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES GENRES AU CINEMA : LE FILM D'HORREUR

Publié le 4 Août 2017 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

Issu du fantastique et du film criminel, le film d'horreur est un genre marqué au sceau du cinéma populaire. Il donne à voir au spectateur une violence physique (ou psychologique) qui provoque en lui un puissant sentiment de répulsion. Les dénominations de film d'épouvante et de film de terreur sont très voisines et concernent des oeuvres qui font plus appel à l'effroi qu'au haut-le-coeur. L'autre sous-genre, le gore, va jusqu'au bout de l'explicite et de l'insupportable.

Si l'horreur accompagne toute l'Histoire du cinéma, c'est avec les productions de la Hammer ainsi que ceux de Mario Bava en Italie qu'elle commence à gagner une certaine autonomie. Autrefois poétique, le film d'horreur devient cruel et violent, ne faisant aucune concession. A partir des années 60, il devient celui que nous connaissons tous depuis 50 ans et prospère dans deux thématiques. D'abord celle liée à l'invasion redoutable des forces du mal comme le phénomène du satanisme et de la possession. A l'aide d'un discours mystique et d'une

réalisation réaliste, cette voie est l'une des plus importante du genre. L'EXORCISTE de William Friedkin est devenu l'exemple à suivre pour le meilleur et surtout pour le pire. Les années 70 virent donc plusieurs films de ce genre comme LA MALEDICTION ou AMITYVILLE. 

L'autre thématique est celle des êtres fantastiques, coincés entre la vie et la mort : les zombies, les vampires, les parasites voire les extra-terrestres : LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, ALIEN, LA MOUCHE. Une deuxième voie un peu moins présente à notre époque, mais plus concentrée à la télévision. 

En parallèle, on cultive des thèmes criminels au coeur d'une ambiance horrifique. Le prototype du tueur psychopathe donna naissance en Italie à un sous-genre le GIALLO, ainsi nommé en raison de la couverture jaune qui abrite ce type de littérature policière. Dans le GIALLO, un mystérieux assassin, impeccablement vêtu de noir, masqué et ganté, commet ses meurtres en série à l'arme blanche selon un rituel élaboré. Aux Etats-Unis le GIALLO est adapté en SLASHER qui reprend les codes du genre né en Italie. Les réalisateurs utilisent ce sous-genre pour parler des traumas de l'Amérique profonde ainsi que ses peurs. Des classiques naissent : MASSACRE A LA TRONCONNEUSE, LA COLLINE A DES YEUX, LA NUIT DES MASQUES, VENDREDI 13.

Aujourd'hui, le film d'horreur fait toujours autant parler de lui. Alors qu'on a vécu quelques années difficiles suite à la prolifération de films à budgets minuscules et aux scénarios copier-coller (la possession encore et toujours), il semblerait qu'il reprenne vie petit à petit. Grâce d'abord à James Wan, réalisateur émérite de CONJURING, puis également à cette voie ouverte en 2017 avec les redoutables SPLIT et GET OUT, deux films intelligents utilisant la peur psychologique plus que les effets de manche. Vers un renouveau ? 

 

LES CARACTERISTIQUES DU GENRE :

- Le film d'horreur met en scène la peur de l'autre, du différent.

- Il se doit de provoquer l'effroi et l'éveil émotionnel du spectateur.

- Une utilisation habile de la musique.

- Une bonne mise en scène pour justement faire naître la peur.

- Une chose que beaucoup oublient : une bonne histoire avec de bons personnages !

 

LES 10 FILMS A VOIR

- LE CAUCHEMAR DE DRACULA de Terrence Fisher (1958)

- LE MASQUE DU DEMON de Mario Bava (1960)

- LA NUIT DES MORTS-VIVANTS de George A.Romero (1968)

- L'EXORCISTE (1973)

- LES FRISSONS DE L'ANGOISSE de Dario Argento (1975)

- LA NUIT DES MASQUES de John Carpenter (1978)

- VENDREDI 13 de Sean S.Cunningham (1980)

- LA MOUCHE de David Cronenberg (1986)

- SCREAM de Wes Craven (1997)

- CONJURING de James Wan (2013)

 

Pour revoir les autres articles de cette rubrique  :

LE FILM CATASTROPHE : http://www.lantreducinephile.com/2017/06/les-genres-au-cinema-le-film-catastrophe.html

LE MERVEILLEUX : http://www.lantreducinephile.com/2017/05/les-genres-au-cinema-le-merveilleux.html

LE FILM NOIR : http://www.lantreducinephile.com/2017/04/les-genres-au-cinema-le-film-noir.html

 

LES GENRES AU CINEMA : LE FILM D'HORREUR
Commenter cet article