Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LE SENS DE LA FETE, UNE CAMPAGNE MINUTIEUSE

Publié le 1 Août 2017 par Romain Jankowski in dossiers

Dire qu'un film d'Olivier Nakache et d'Eric Toledano est attendu relève désormais de l'euphémisme. Le duo est l'un des plus qualitatifs de notre cinéma, ne sacrifiant jamais son histoire à l'aune des gags faciles. Ainsi, SAMBA, leur dernier film, semble être un OVNI, entre histoire grand public et sous-texte plus noir sur notre société. 

Leur sixième opus, LE SENS DE LA FETE, s'amène vers la comédie de situations avec un

Jean-Pierre Bacri dans le rôle d'un organisateur de mariage où tout va mal se passer l'espace d'une nuit. Encore une fois, les cinéastes promettent une solide réflexion derrière ce postulat classique sur la dimension sociale de chacun (un thème récurrent dans leur cinéma). Même si ils avouent également leur désir de tendre vers le collectif et le joyeux pour ce nouveau film. 

Du cinéma populaire et de qualité, on ne voit pas cela souvent dans notre paysage audiovisuel. Alors GAUMONT sait ce qu'il faut faire, entamer des tournées et récolter un bon accueil largement avant la sortie. Cette combinaison pourrait paraître opportuniste et un peu prétentieuse, mais les réalisateurs sont clairs : ils aiment le contact avec le public et se renouveler constamment. Ainsi leur démarche s'avère être plus complexe : ils savent qu'un succès n'est jamais gagné d'avant, même après avoir enchaîné 19 millions d'entrées, puis 3,5 millions. 

Les avant-premières ont donc commencé fin mai à début juin après un passage remarqué au festival de Cannes. D'autres séances seront prévus au mois de septembre car les cinémas font tout pour obtenir LE SENS DE LA FETE en avant-première ! Une sollicitation qui en devient même hallucinante puisque de nombreux festivals de la rentrée demande le film. Faut-il s'attendre à un raz-de-marée dés sa sortie le 4 octobre prochain ? Il y aura de la concurrence (LE PETIT SPIROU sort le 27 septembre, BLADE RUNNER le 4 octobre), mais il pourrait bien se démarquer grâce à l'aura du casting (Jean-Paul Rouve, Bacri, Gilles Lellouche) et ses réalisateurs évidemment. Sans oublier ce fameux buzz positif.  

Dernier point, ses ventes à l'internationales sont déjà historiques puisque dix pays l'avaient acheté sur simple lecture de scénario ! Au gré des marchés, le film a été acquis quasiment partout. Une véritable prouesse alors même que la valeur ajoutée Omar Sy n'est pas présente au casting. LE SENS DE LA FETE est donc déjà un bel événement deux mois avant sa sortie nationale alors que le duo prépare son prochain film qui sera tourné début 2018. 

LE SENS DE LA FETE, UNE CAMPAGNE MINUTIEUSE
Commenter cet article