Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BOX OFFICE 11-13 AOUT : LE CARTON DE L'UNIVERS CONJURING SE POURSUIT !

Publié le 14 Août 2017 par Romain Jankowski in box-office

BOX OFFICE 11-13 AOUT : LE CARTON DE L'UNIVERS CONJURING SE POURSUIT !

L'été se termine doucement et les sorties importantes suivent le même rythme. Dernier film de studio à gros potentiel, ANNABELLE 2 n'a pas déçu, loin de là. La saga CONJURING initiée par James Wan en 2013 confirme sa renommée et sa base solide de fans. Ainsi, la séquelle centrée sur la poupée maléfique a rapporté 35,040 millions de dollars en ouverture aux Etats-Unis. C'est très légèrement moins bien que le premier (37,1 millions) ainsi que les deux CONJURING (respectivement 41,8 millions et 40,4 millions). Mais les chiffres restent finalement assez semblables, sans baisse significative. L'international l'a gâté également puisqu'il a rapporté 36 millions et porte son total mondial à 71,7 millions de dollars de recettes en trois jours ! Avec son budget de 15 millions, ANNABELLE 2 a déjà rapporté près de cinq fois sa mise de départ. Reste qu'il ne pourra jamais être aussi rentable que le premier qui avait terminé sa carrière avec 256,8 millions pour... 5 millions de budget. 

DUNKERQUE conserve encore sa deuxième place ce week-end avec 11,4 millions rapportés (soit 33 % de moins par rapport à la semaine dernière). Aux Etats-Unis, le nouveau film de Christopher Nolan culmine à 153,7 millions de dollars, ce qui devrait le mener tout droit vers INTERSTELLAR qui avait terminé son exploitation avec 188,020 millions en 2014. Mondialement, il en est désormais à 363,7 millions. Dans la catégorie "films de guerre", il est troisième devant LA LISTE DE SCHINDLER (321,1 millions en 1993), mais encore derrière PEARL HARBOR (450,4 millions en 2001) et IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN (481,4 millions en 1998). DUNKERQUE pourra-t-il se hisser en tête de ce classement ? 

Derrière, LA TOUR SOMBRE perd près de 60 % de ses recettes et totalise 34,3 millions au pays de l'Oncle Sam. Son exploitation internationale est assez catastrophique puisqu'avec 19,3

millions, l'adaptation de Nikolaj Arcel atteint 53,6 millions de dollars de recettes mondiales en l'espace de dix jours. Un flop dans les grandes largeurs absolument pas étonnant. Pour Luc Besson, la situation commence également à se compliquer. L'international ne lui réserve pas l'accueil qu'il attendait. Avec 90,012 millions de dollars de recettes (dont 38,3 millions aux US), VALERIAN est un échec indiscutable qui risque de faire mal à une éventuelle future franchise, mais également au crédit d'EUROPACORP. 

La sortie japonaise de SPIDER MAN HOMECOMING a redonné le second souffle attendu au film de MARVEL qui dépasse les 702 millions (grâce aussi à un super maintien US qui lui permet d'atteindre les 306,4 millions). Il va donc bientôt surclasser les 708,9 millions de THE AMAZING SPIDER MAN 2, le plus mauvais résultat du super-héros. Mais sa belle continuation et sa sortie chinoise dans 10 jours devraient lui permettre de faire bien mieux que cela. LA PLANETE DES SINGES 3, de son côté, rebondit légèrement avec quelques nouveaux territoires et s'octroie 314 millions de dollars de recettes mondiales (dont 137,3 millions aux Etats-Unis). Réussira-t-il à dépasser LES ORIGINES qui avait rapporté 481,2 millions en 2011 ? Pas sûr. Pour finir, MOI MOCHE ET MECHANT 3 explose les compteurs avec 920,2 millions de dollars (dont 247,6 millions aux USA). Il n'est plus qu'à 50 millions du second volet et devrait très probablement être le troisième milliardaire de 2017 (derrière LA BELLE ET LA BETE avec 1,260 milliard et FAST AND FURIOUS 8 et ses 1,238 milliard). 

Deception pour Kathryn Bigelow avec DETROIT qui, en trois semaines n'a rapporté que 13,4 millions aux Etats-Unis (pour un budget de 34 millions). Son exploitation est grande (3007 salles), mais ses recettes faibles. On est loin de ZERO DARK THIRTY (95,7 millions), mais assez proche de DEMINEURS (16,4 millions). 

Commenter cet article