Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

JAMES BOND : NOLAN POUR UN 007 ?

Publié le 15 Août 2017 par Louise Martel in dossiers

 

Le réalisateur, qu’il n’est clairement plus nécessaire de présenter, a littéralement bouleversé les codes hollywoodiens. Alors qu’il s’est fait connaitre du grand public avec BATMAN BEGINS en 2005 et a obtenu le plus grand respect des studios (notamment Warner Bros), la consécration  s’est présentée avec THE DARK KNIGHT en 2008. Depuis, Nolan est partout, s’appropriant tous les genres, les réinventant, passant des rêves dans INCEPTION à l’espace dans INTERSTELLAR, à la magie dans LE PRESTIGE et maintenant à la guerre dans DUNKERQUE. Toujours apprécié du public, de la presse et du box-office, ses films toujours complexes et souvent incompris à la première vision intriguent de toutes les manières qui soient. Ces films indéniablement qualifiables d’auteurs aux budgets vertigineux ont la chance de jouir d’une totale liberté créative, que Nolan a su acquérir grâce à la confiance établie avec les studios. Alors que Hollywood se meurt au fur et à mesure, manquant d’originalité, s’engouffrant dans des suites et des remakes sans fin, Nolan fait figure d’un esprit marginal avec des scénarios toujours originaux, complexes et travaillés au millimètre près. Il est sans aucun doute de plus en plus difficile de présenter au public des suites viables à une époque où les super-héros règnent en maître et où le public devient lui aussi de plus en plus hostile à des oeuvres originales, souvent moyennement réceptionnées. Le réalisateur britannique se démarque, parvenant toujours à captiver avec de minutieuses bandes-annonces et un marketing à la pointe de la précision. Les longs-métrages ne laissent certainement pas neutre, réussissant justement à captiver bien après la séance, laissant place à des débats s'éternisant des années, comme le prouve encore DUNKERQUE. Spielberg et ses compères prévoyaient déjà une implosion à Hollywood, là où les réalisateurs, et surtout les studios, commencent doucement à se réveiller à une époque où la liberté créative est à la merci des studios chacun espérant atteindre le milliard avant d’atteindre l’originalité et la folie du risque. 

 

Désormais DUNKERQUE achevé, la grande question qui se pose est de savoir à quel projet le réalisateur phare va s’atteler. Les rumeurs laissent à croire que le britannique pourrait s’engager dans JAMES BOND. Fidèle à lui-même, le réalisateur pourrait s’y voir, à une condition, reprendre à zéro, sans Daniel Craig (avec Tom Hardy ?), là où il aurait une liberté totale comme pour tous ses films. Pourtant, il est possible d’émettre une réserve, les James Bond ont connu d’innombrables volets et il serait encore plus intéressant de voir Nolan de nouveau avec une oeuvre complètement originale… bien qu’il ait brillamment réussi à présenter une nouvelle version de Batman. Les rumeurs restent encore à vérifier surtout que Daniel Craig a été annoncé de retour pour un nouveau JAMES BOND chez Sony. La prochaine fois peut-être, à voir !

 

 

Commenter cet article