Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Louise Martel

Percy Jackson est adapté de la série littéraire (cinq tomes pour être exacte) de Rick Riordan et surtout victime du phénomène d’adaptation cinématographique des romans young adult qui a décliné depuis. 

 

Percy Jackson est à la mythologie et aux dieux antiques ce qu’est Harry Potter à la magie et aux sorciers. En effet, Percy Jackson est un jeune garçon qui se découvre des pouvoirs et appartenant à un univers caché de tous, en plus d’être le fils d’une divinité… à la manière de Harry Potter. Certes, sur le papier Percy Jackson et Harry Potter semble très liés mais Percy Jackson demeure être d’un univers tout autre en plus d’être un réel plaisir à bouquiner pour les plus jeunes. 

 

La 20th Century Fox a donc acheté pour 2010 les droits de l’oeuvre de Rick Riordan, à l’origine d’un succès important en livres. A la manoeuvre, Chris Colombus a été désigné pour réaliser le premier volet d’une potentielle saga en devenir. Chris Colombus est connu pour avoir mis en scène MAMAN, J’AI RATÉ L’AVION, MADAME DOUBTFIRE mais aussi et surtout les deux premiers opus de HARRY POTTER. 

 

Là ou Chris Colombus a brillamment su démarrer la saga HARRY POTTER, collant presque mot pour mot à l’univers de Rowling et allant justement jusqu’à manquer d’identité propre, il a par contre préféré se détourner quelques peu du matériau d’origine proposé par Riordan… voire beaucoup trop. Globalement, PERCY JACKSON : LE VOLEUR DE FOUDRE est un film très divertissant, avec beaucoup d’humour et des personnages attachants, mais bien trop éloigné du roman d’origine. Les acteurs mêmes sont bien plus âgés que les personnages littéraires, l’histoire a beaucoup été modifiée… ce qui a énormément déplu aux fans. 

 

PERCY JACKSON est une victime de la frénésie d’adaptation, bien que deux ans auparavant la saga vampirique de Stephenie Meyer, TWILIGHT, a lancé un nouveau phénomène culturel. Les critiques aussi bien presses que spectateurs donc, ont eu raison de ce premier opus. Avec un budget de 95 millions de dollars et 226 millions de recettes, le film n’a pas été un succès… mais pas non plus un échec.

 

En effet, 3 ans après sort en salles PERCY JACKSON 2 : LA MER DES MONSTRES, suite de la série. La Century Fox a fondé de nombreux espoirs dans cette saga et a décidé, pour la plus grande des surprises, de relancer la machine. Ressorti fort de ses erreurs commises sur le premier opus, le studio a tenté au mieux de coller plus amplement aux romans (ressemblance physique pour Annabeth…)… vainement. Avec des critiques assassines et une baisse de recettes à budget égal au premier, la saga PERCY JACKSON a définitivement été enterrée. 

 

En fin de compte, PERCY JACKSON est un excellent récit d’aventures fantastiques, malheureusement les films n’ont pas su se démarquer face au phénomène d’adaptation adolescents, aujourd’hui dépassé… Victime du désir maladif des studios à disposer de franchises lucratives et renouvelables, le cinéma s’est bien trop éloigné des livres, point qui a été fatal. Entre recettes insuffisantes, trahison envers le matériau d’origine, manque d’intérêt qui a poussé les fans à s’en éloigner… PERCY JACKSON est une saga qui aurait pourtant pu avoir sa place au cinéma !  

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog