Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski

Trois ans après l'excellent EDGE OF TOMORROW, l'initiateur de la saga JASON BOURNE revient avec un film de guerre plus proche du survival intimiste que de la démesure du champ de bataille. 

Le pitch ? Deux soldats américains sont la cible d'un tireur d'élite irakien. Seul un pan de mur en ruines les protège d'une mort certaine. Voici la simplicité du concept concocté par le scénariste Dwain Worell qui attendait sagement son moment de gloire depuis que son histoire s'est retrouvée sur la fameuse Blacklist hollywoodienne. Un jeu du chat et de la souris haletant que Worell a écrit durant son temps libre alors qu'il enseignait l'anglais en Chine. L'idée principale du scénariste n'est pas d'étaler des enjeux politiques mais d'opposer un tireur d'élite irakien et américain, deux hommes qui se mentent à eux-mêmes, agités intérieurement par une soif de tuer. En arrivant sur le projet, Liman a décidé de rajouter un soldat américain pour accroître la dramaturgie de l'ensemble. 

Au casting, Aaron Taylor-Johnson (KICK-ASS, GODZILLA) et John Cena (l'ancien catcheur) interprètent les deux soldats américains piégés. Laith Nakli (que l'on a pu voir dans les séries BLACKLIST et BLINDSPOT) joue le sniper irakien. Le tournage s'est déroulé à Lancaster, dans le désert proche de Los Angeles alors que la production a parcouru une bonne partie du globe pour pouvoir trouver le lieu idéal. Il n'a duré que 14 jours à cause d'un budget très limité, de conditions météorologiques difficiles (plus de 42°) et d'une volonté de la production de filmer en lumière naturelle, pour un effet plus âpre et réaliste. Les acteurs ont d'ailleurs vécu des journées difficiles, allongés sur le sable durant plus de dix heures par jours ! 

Avec les premières images dévoilées (voir la bande-annonce ci-dessous), Doug Liman monte un drôle de film, aussi spectaculaire que terriblement instable. Les relations entre les personnages semblent fortes et la durée ramassée (1h30) nous promet un vrai grand survival qui risque de nous tenir en haleine jusqu'au bout. 

Il faudra patienter jusqu'au 7 juin pour le découvrir.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog