Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski
THE JANE DOE IDENTITY, TERREUR A LA MORGUE

Un corps, deux médecins légistes père et fils, une morgue.Telle est la simplicité du concept crée par André Ovredal, réalisateur de TROLL HUNTER. A l'inverse de ce dernier, il enferme ses personnages dans un cadre très strict, jouant avec une horreur invisible lorsque les deux médecins découvrent des choses inquiétantes sur le corps.

Les scénaristes Ian B.Goldberg et Richard Naing ont convaincu le producteur Eric Garcia avec leur pitch accrocheur. D'autant qu'un tel film ne mériterait pas forcément un budget déraisonnable. S'inspirant entre autre de Roman Polanski (LE COUTEAU DANS L'EAU et REPULSION), les scénaristes décident de pousser au maximum la notion de claustrophobie, confortée par la vision du cinéaste qui voit dans le huis clos une manière d'aborder plusieurs thèmes ainsi que de développer la relation père-fils. 

Une difficulté en apparence banale en ressort : que faire du corps ? Créer un mannequin ou enrôler une véritable actrice ? La deuxième option sera choisie et c'est Olwen Catherine Kelly, jeune actrice débutante, qui va s'y coller. Elle a dû s'entraîner durant plusieurs semaines pour parvenir à "incarner" une morte, jouant sur la respiration, le calme et l'immobilité. Le cinéaste assure d'ailleurs que le résultat final n'aurait pas autant d'effet si le personnage avait été un mannequin. 

Choisissant de jouer avec la lumière froide d'une morgue et son intérieur étriqué, André Ovredal a choisi le minimalisme pour montrer un univers fantastique qui se dévoile peu à peu. THE JANE DOE IDENTITY est un film prometteur qui devrait quelques sueurs froides aux spectateurs. 

Le film sort le 31 mai prochain.

La bande-annonce ci-dessous : 

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog