Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de GET OUT

Publié le 5 Mai 2017 par Romain Jankowski in critiques

Précédé par des critiques dithyrambiques et un engouement incroyable de la part du public (plus de 172,5 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis), le film de Jordan Peele débarque en France avec l'espoir de toucher le spectateur de la même manière par son sujet extrêmement brûlant et son aspect jouissif implacable, enfoui sous des codes de séries B flippants. 

Quand on voit GET OUT, on pense beaucoup aux films d'Alfred Hitchcock ainsi qu'aux thrillers un peu parano des 70s comme LES FEMMES DE STEPFORD (reconnu comme une influence du cinéaste) ou, dans une moindre mesure, ROSEMARY'S BABY. De longues focales, un environnement idyllique, un lissage digne d'une publicité qui bascule forcément à un moment donné. Cette transition se fait progressivement, par des détails, des doutes que le personnage ressent, par la distance qui s'installe entre la réalité et la paranoïa. On ne peut rien révéler ici, mais on peut dire que le but de ces manoeuvres est extrêmement dérangeant et pousse à son paroxysme la thématique du film. 

Outre ses qualités indéniables de scénario (il faudra faire attention à tous les détails !), GET OUT est une charge terrible contre le racisme et la suprématie blanche qui sévit encore et toujours aux Etats-Unis. Peele nous fait ressentir physiquement ce qu'est d'être noir, ces regards toujours insistants, ces clichés balancés par des bourgeois hautains, cette supériorité qui se lit à chaque moment, l'incapacité à pouvoir trouver sa place. Dans un monde rongé par le racisme, GET OUT frappe fort, d'autant plus par sa révélation finale qui achève d'être le fantasme ultime potentiel d'un membre du Ku Klux klan ! Là, le cinéaste creuse plus loin, dans les limites du grand-guignolesque, et perd forcément un peu de sa force après avoir tenu en haleine pendant plus d'une heure et demie. Mais il est assez incroyable de voir un tout petit film (à peine 4,5 millions de dollars de budget) avec un genre considéré (à tort) comme mineur, en dire autant sur la situation d'une communauté (et sans jamais le dire expressément). En tout cas, vous y réfléchirez à deux fois avant de rencontrer vos beaux-parents ! 

 

AVIS GLOBAL : Grâce à une mise en scène implacable, Jordan Peele réalise un film surprenant qui en dit beaucoup sur notre époque. Cependant, il reste un grand moment paranoïaque qui vous tiendra en haleine du début à la fin !

NOTE : 14 / 20

 

GET OUT  1h44

Un film réalisé par Jordan Peele

Avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener, Bradley Whitford.

critique de GET OUT
Commenter cet article