Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2

Publié le 28 Avril 2017 par Romain Jankowski in critiques

Tout commence par de la musique, un jeune couple à bord d'une voiture, cheveux au vent, heureux d'être ensemble. Entrée intimiste dans un film qui déborde d'énergie et qui poursuit sa scène inaugurale par une focale sur Bébé Groot qui commence à enjailler le spectateur comme jamais. Voilà, LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 est lancé et propulse son univers barré vers des sommets insoupçonnés !

Déjà en 2014, le premier film était un OVNI à l'univers totalement différent du reste de la filmo de MARVEL STUDIOS. Le second n'arrive pas en traînant la patte pour récupérer tout ce qui a marché dans le précédent. Au contraire, James Gunn, le réalisateur, monte d'un cran en triplant ses intrigues et divisant ses enjeux. On entrait dans cet univers par le biais de Star-Lord (irrésistible Chris Pratt), mais, ici, Gunn laisse une part d'humanité et d'intimité à tous ses protagonistes jusque pousser le curseur de l'émotion dans le rouge. La storyline de chaque personnage est remarquablement écrite que ce soit dans les relations qui les lient tous entre eux ou dans leurs objectifs personnels. Ils forment une famille, oui, mais pas forcément très sereine. 

De ces rivalités et autres divergences d'opinions, Gunn s'éclate à donner des punchlines pour chacun de ses gardiens, à commencer par une séquence d'anthologie entre Star-Lord et Rocket qui sortent les pires horreurs à l'un et à l'autre tout en essayant de fuir une coriace escouade de vaisseaux ennemis. En la matière, Dave Bautista se surpasse dans la peau du colossal Drax, hilarant de bout en bout avec son honnêteté trop systématique (ses scènes avec la nouvelle venue Mantis sont des petits bijoux d'humour). Surtout, le réalisateur désamorce frontalement ce qu'on pouvait craindre de Bébé Groot, à savoir un gimmick qu'on aurait agité régulièrement et facilement. A l'inverse, il lui donne une vraie cohérence et responsabilité dans l'intrigue tout en lui gardant, évidemment, des séquences humoristiques clinquantes !

Ce deuxième volet est un pari réussi et, en termes d'ampleur et de dramaturgie, dépasse le premier film malgré l'effet de surprise en moins. De plus, l'équipe créative s'est surpassée, entre le design très flashy et coloré, les architectures aux formes organiques (Verner Panton en inspiration assumée) et aussi cette fameuse planète-homme Ego, qui n'est autre que le père de Peter Quill (savoureux Kurt Russell). Sans oublier les scènes d'action spectaculaires, en témoigne cette évasion du vaisseau de Yondu, même si on pourra regretter un combat final un poil confus. Rien de bien grave car ce VOLUME 2 est un vrai grand moment de cinéma !

 

AVIS GLOBAL : Avec des personnages toujours aussi géniaux et une écriture inventive, cette suite est un véritable régal dans sa proposition d'un film fun, décomplexé et parfois très émouvant. L'un des meilleurs opus de l'univers MARVEL STUDIOS.

NOTE :  16 / 20 

 

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2   2h16

Un film réalisé par James Gunn

Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Bradley Cooper.

critique de LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2
Commenter cet article