Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de C'EST BEAU LA VIE, QUAND ON Y PENSE

Publié le 15 Avril 2017 par Romain Jankowski in critiques

Nouvelle réalisation de Gérard Jugnot, ce film au titre trop long faisait peur dans les grandes largeurs entre sujet un peu dramatique (un père absent qui prend conscience de tout ce qu'il n'a pas fait quand son fils meurt) et histoire d'opposition coutumière. Finalement, sans atteindre des sommets, on se prend plutôt au jeu en passant un agréable moment, en partie grâce à l'interprétation du jeune François Deblock.

L'amertume et les regrets hantent le film, gardant ce qu'il faut de légèreté pour ne pas tomber dans le pathos facile. Malgré des effets de comédie parfois peu inspirés (le coup du braquage, par exemple), Jugnot s'extrait mieux du piège qui s'ouvrait à lui lorsque Hugo débarque chez Loïc. Là, le duo s'accommode mieux et les personnages secondaires prennent plus de place (comme celui d'Isabelle Mergault, Lisa). Et puis, sans qu'on s'y attende, malgré un récit cousu de fil blanc, on se prend à vivre les pérégrinations des deux protagonistes avec un attachement évident, le cinéaste parvenant à s'effacer au profit donc du jeune François Deblock, étonnant de maîtrise dans la comédie, et tout aussi à l'aise dans l'émotion. Il y a des chances pour que l'on revoit très prochainement !

 

AVIS GLOBAL : Humain et attachant, le nouveau film de Gérard Jugnot n'a pas l'ambition de se faire passer pour ce qu'il n'est pas et s'avère donc être un sympathique divertissement familial, dominé par la prestation de François Deblock.

NOTE : 11 / 20

 

C'EST BEAU LA VIE QUAND ON Y PENSE  1h33

Un film réalisé par Gérard Jugnot

Avec Gérard Jugnot, François Deblock, Isabelle Mergault, Gaia Weiss.

critique de C'EST BEAU LA VIE, QUAND ON Y PENSE
Commenter cet article