Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski

Chris Pratt et Jennifer Lawrence sous la direction du réalisateur de IMITATION GAME. Sur le papier, PASSENGERS est excitant d'autant qu'on y parle d'espace, de réveils précoces et de doutes existentiels dans une gigantesque station spatiale. 

Disons-le d'emblée : le film remplit plutôt bien son contrat, joue sur le charme de ses acteurs et s'affirme comme une histoire romantique aux envolées modérées. Le scénario joue ainsi sur nos propres réflexions, nous plaçant dans un dilemme délicat : Qu'aurait-on fait à la place de Jim, perdu, seul jusqu'au restant de sa vie ? Une problématique qui vous poursuit bien après la séance et qui animera des discussions avec votre entourage. Quoiqu'il en soit, PASSENGERS n'est pas qu'une passade. 

Au-delà de sa proposition de cinéma intéressante (ces grands espaces design complètement vides), on ne peut pas dire que l'ensemble transporte le spectateur. Mené à un rythme qui inspire plus la redondance, le film de Morten Tyldum ne parvient pas à vaincre les longueurs et joue maladroitement la surenchère dans des rebondissements finaux peu convaincants. Surtout que l'équilibre n'est pas parfait, les événements s'enchaînant sans que l'on ait le temps de bien les saisir. 

On préférera PASSENGERS dans sa dimension humaine, sa sympathique romance et son duo d'acteurs évidemment excellent (Chris Pratt est dément dans la première demi-heure). Rien de transcendant pour ce dernier événement de l'année cinéma 2016, mais un divertissement plutôt agréable. 

 

AVIS GLOBAL : Sur un ressort psychologique intéressant, PASSENGERS brode une romance touchante avec une SF souffreteuse. Un équilibre fragile rehaussé par les interprétations impeccables de Chris Pratt et Jennifer Lawrence.

NOTE : 12 / 20

 

PASSENGERS  1h57

Un film réalisé par Morten Tyldum

Avec Chris Pratt, Jennifer Lawrence, Michael Sheen, Laurence Fishburne.  

critique de PASSENGERS

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog