Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

SALT AND FIRE, MICHAEL SHANNON CHEZ WERNER HERZOG

Publié le 15 Novembre 2016 par Romain Jankowski

A 74 ans, le cinéaste allemand reste infatigable après avoir enchainé les projets depuis trois ans. Un documentaire, une fiction et encore une autre pour la fin d'année avec ce SALT AND FIRE, un thriller sur fond de drame écologique. 

C'est un thème qu'il aime aborder et qui se retrouve souvent dans le fond de ses oeuvres : la relation entre la nature et l'Homme, hostile ou communiante. Au-delà de se cantonner à l'écologie, il observe le monde et s'y rattache forcément notamment à travers ses documentaires. Son dernier, LO AND BEHOLD REVERIES OF THE CONNECTED WORLD, est un sacré morceau de cinéma, parlant de notre monde sur-connecté et, en même temps, totalement déconnecté d'une réalité qui s'efface devant le superficiel. Si vous l'avez raté, c'est le moment de se rattraper !

Dans SALT AND FIRE, Herzog avoue avoir été captivé par la nouvelle ARAL de Tom Bissell qui sert de base au film. Cependant, il n'a réellement gardé que le point de départ : trois scientifiques sont enlevés, partis pour une étrange exploration. Dans la bande-annonce, le mystère reste entier mais quel est sa nature ? Divin ou monstrueux ? S'agit-il d'un complot ou d'un phénomène dépassant l'humanité ? Autant de questions en suspens. 

Le récit se situe au bord de la mer d'Aral, à la frontière du Kazakhstan. Herzog a d'abord l'idée de tourner directement là-bas puis se ravise par manque de garanties logistiques. Par exemple, le plus proche des hôtels se trouvait à 400 kilomètres... L'équipe part alors pour la Bolivie pour tourner le film en... 16 jours ! Un délai serré et impressionnant pour un film de cette envergure. 

Michael Shannon, acteur qu'on ne présente plus, dirigé par Werner Herzog. Digne héritier de son ancien complice/ennemi Klaus Kinski ? Pas impossible, tant l'acteur de MIDNIGHT SPECIAL possède ce regard froid, le visage dur et la mâchoire serrée. Son non-expressivité le fait d'ailleurs ressembler étrangement à son aîné. Sa dureté physique est un critère également, grand, élancé, sec. Au casting, il est secondé par Gael Garcia Bernal (BABEL, DESIERTO) et Veronica Farrés, actrice connue en Allemagne que l'on a pu voir dans ROUGE RUBIS. 

SALT AND FIRE sort en France le 7 décembre prochain. Voici la bande annonce :

Commenter cet article