Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LE GENRE YOUNG ADULT EST-IL SUR LA FIN ?

Publié le 26 Novembre 2016 par Romain Jankowski

Voilà une problématique que l'on n'aurait jamais osé poser il y a quelques années ! Le genre young adult était probablement le plus lucratif de tous et le cinéma alimentait autant les livres que l'inverse. HARRY POTTER a évidemment lancé la voie puis ce fut l'heroic fantasy, les vampires et la dystopie. Mais la machine si bien huilée commence à s'enrayer. 

La roue tourne et elle est impitoyable. Tout réussissait à ce genre qui s'adresse aux lecteurs de douze à trente ans, essayant de ratisser encore plus large avec des histoires universelles, des parcours initiatiques avec la vie d'ados pas comme les autres. Le vrai problème du système c'est sa propension à copier et recopier un style. La littérature n'est pas marginale : TWILIGHT cartonne ? Des dizaines de modèles similaires débarquent dans les librairies, à la télé, au cinéma. Jusque l'inévitable overdose et la passation de pouvoir à la dystopie, qui montre un monde post-apocalyptique, marqué par l'oppression et le totalitarisme. Le maître-étalon s'appelle HUNGER GAMES puis tous les autres, à commencer par DIVERGENTE qui a eu le droit à sa saga cinéma. 

Oui mais malheureusement le genre a beaucoup de mal à se renouveler ces temps-ci, d'autant que le spectateur semble lasser. La preuve ? DIVERGENTE ne connaîtra même pas sa fin au cinéma ! Les deux derniers HUNGER GAMES ont chuté au box-office, LA 5EME VAGUE a fait un flop. Seul LE LABYRINTHE s'en sort plus ou moins. Surtout, il n'y a rien à l'horizon. Les producteurs commencent-ils à avoir peur ? Il est vrai que le nombre de succès n'est pas du tout proportionnel à celui de l'échec. LES AMES VAGABONDES, VAMPIRE ACADEMY, SUBLIMES CREATURES, des bides retentissants. L'heroic fantasy n'avait pas été plus tendre avec ERAGON ou encore LE SEPTIEME FILS. Les chiffres de ventes du livre est quasiment l'unique critère des producteurs mais est-ce raisonnable ? Prenons LA 5EME VAGUE par exemple. Le choix d'en faire un film n'était pas très judicieux. Peu de monde connaissait le bouquin et même aux Etats-Unis (où il était estampillé "Best-seller") il a connu un échec terrible. Bien sûr ce n'est pas une science exacte, à prés tout HUNGER GAMES n'était pas célèbre en France avant son arrivée au cinéma, mais disons que sons succès phénoménal aux Etats-Unis a eu une grande répercussion dans les autres pays.

Il y a aussi le problème de l'uniformisation. DIVERGENTE ressemble beaucoup à HUNGER GAMES dans son fond sans profiter de la même qualité artistique. Encore une fois, LE LABYRINTHE parvient à se différencier grâce à des personnages différents et un scénario plus dans l'action que les autres. Mais les dystopies se sont trop amplifiées et personne ne renouvelle le genre. Maintenant, c'est la lecture romantique et érotique qui est en tête des librairies avec le carton de CINQUANTES NUANCES DE GREY. Le réalisme commence à reprendre ses droits, NOS ETOILES CONTRAIRES ayant été un vrai succès. Les ados veulent-ils des personnages plus proches d'eux ? Peut-être, mais une touche de fantaisie sera toujours la bienvenue !

L'avenir semble donc assez morose pour le genre. Après la fin du LABYRINTHE (troisième volet qui sortira en février 2018), on ne voit aucun gros succès potentiel pointer le bout de son nez. Il faut dire qu'un autre détail peut gêner le spectateur de cinéma : la fin. La fin de l'histoire systématiquement coupée en deux ! HARRY POTTER a lancé la mode (la division était légitime) puis TWILIGHT et HUNGER GAMES et DIVERGENTE, ce qui lui a été fatal. Les chiffres le prouvent, le spectateur s'est lassé. Toujours le même schéma : une première partie extra-lente et une deuxième remplie d'action ! Surtout, un moyen de gagner deux fois plus d'argent...

Pour finir, notre ère est celle des super-héros. Eux aussi sont déclinés à l'infini et connaîtront le même sort dans un futur plus ou moins proches. Finalement, c'est le cycle éternel du renouvellement, des films noirs dans les années 40 aux westerns des années 50-60 en passant par la science-fiction apocalyptique des années 80. Chaque genre appartient à son époque. Un jour prochain, on verra donc qui prendra la place des AVENGERS ! 

LE GENRE YOUNG ADULT EST-IL SUR LA FIN ?
Commenter cet article