Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LA FILLE DU TRAIN

Publié le 31 Octobre 2016 par Romain Jankowski

Adapté d'un best-seller de Paula Hawkins, LA FILLE DU TRAIN avait du potentiel sur le papier : une super actrice (Emily Blunt), un thriller à multiples intrigues, un mystère, un portrait de femmes modernes. Le résultat est bien moins probant. 

Tout d'abord, à force de vouloir l'éviter, LA FILLE DU TRAIN finit par terriblement ressembler à une version low-cost du grand GONE GIRL, réalisé par le non moins grand David Fincher. Première grave erreur. Tout, du scénario aux personnages, en passant par les effets de scénario (déconstruction du récit, ellipses, portraits) fait penser à l'adaptation du livre de Gillian Flynn. Mais, indiscutablement, l'histoire est moins forte, la réalisation peu aboutie (des arrières plans négligés, une mise en scène plate) et les acteurs sont contraints à sur-jouer. Même Emily Blunt, malgré tout son talent, ne parvient pas à rendre son personnage crédible. 

C'est dommage parce que cette intrigue montrait la condition de certaines femmes, embrigadées dans la petite bourgeoisie américaine, tentant d'être fortes mais restant terriblement engoncées dans des codes qu'elles ne veulent pas. Ici, elles ne sont perçues qu'à travers leur rôle maternel, trouvant son point de non-retour dans sa résolution. Guidées par un seul mal, elles doivent alors se battre pour s'en sortir. La finalité de l'intrigue vous décevra surement, mais elle n'est que le résultat d'un film qui se veut mal-aimable tout en voulant jouer sa carte sur les bords du mainstream. 

 

AVIS GLOBAL : Plus intéressant dans ce qu'il tente de montrer, LA FILLE DU TRAIN ne parvient pas à rendre emballante son intrigue que l'on pourrait ranger dans la collection Harlequin. On a fait mieux, bien mieux.
 

NOTE : 09 / 20

 

LA FILLE DU TRAIN  1h53

Un film réalisé par Tate Taylor

Avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Justin Theroux, Luke Evans. 

critique de LA FILLE DU TRAIN
Commenter cet article