Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

2016, LE VRAI RETOUR DE HARRY POTTER !

Publié le 9 Octobre 2016 par Romain Jankowski

2016, LE VRAI RETOUR DE HARRY POTTER !

Le 13 juillet 2011 s'est éteint ce qui restera comme l'un des plus grands phénomènes culturels de tous les temps : HARRY POTTER. Un emballement médiatique sans précédent, des millions de livres vendus à travers le monde, des jeunes qui prennent goût à la lecture grâce au monde des sorciers imaginé par J.K Rowling puis des films qui ont affirmé un succès hallucinant qui sera probablement inégalable.

Parce qu'une saga qui s'étend sur une décennie en voyant les acteurs grandir en même temps que nous, les spectateurs, ça n'était jamais arrivé ! STAR WARS est probablement plus célébré que HARRY POTTER, mais elle prend en compte plusieurs générations, sur trente et maintenant quarante ans. Avec 7,7 milliards de dollars de recettes mondiales sur huit films et une régularité stupéfiante (le plus "petit" score est le troisième avec tout de même 789,6 millions), la saga HARRY POTTER au cinéma créait l'événement à chaque sortie. Aujourd'hui, ses fidèles sont encore là, très nombreux. Il faut dire que, malgré quelques inégalités, la qualité était toujours au rendez-vous, les films étant réalisés par des équipes très talentueuses, enchaînant les opus avec une détermination sans failles.

Rentré définitivement dans la pop culture (voire culture tout court), le petit sorcier aux lunettes rondes profite toujours de l'engouement incommensurable de fans qui grandissent encore, qui sont devenus adultes eux aussi. J.K Rowling tentera bien de s'éloigner de son univers avec UNE PLACE A PRENDRE, mais ses moldus et autres détraqueurs lui manquent trop. Pas de nouvel opus, non, mais une pièce de théâtre qui fera office de suite, co-écrite avec Jack Thorne, célèbre dramaturge anglais. Quasiment dans la foulée, elle annonce écrire une nouvelle trilogie pour le cinéma. Les rumeurs les plus folles circulent, chacun ayant sa préférence : LE QUIDDITCH pour les uns, LES ANIMAUX FANTASTIQUES pour les autres et les plus farfelus imaginent même des "origin stories" sur les personnages principaux (Dumbledore, Hagrid...). Ce sera finalement LES ANIMAUX FANTASTIQUES !

C'est ainsi, et non un hasard, que 2016 est devenue l'année HARRY POTTER. Déjà sorti dans beaucoup de pays, L'ENFANT MAUDIT a cartonné dés ses premiers jours en battant tous les records pour une pièce de théâtre. C'est certes moins fort que le dernier livre, mais c'était aussi prévisible, le média n'étant pas forcément le même. Quoiqu'il en soit, il a tout de même battu tous les records de ventes en termes d'ouvrages littéraires ! Un exemple ? Au Royaume-Uni, HARRY POTTER ET L'ENFANT MAUDIT a été écoulé à 680 000 exemplaires en 3 jours alors que CINQUANTE NUANCES DE GREY, qui détenait le record, en avait vendu 664 000 en une semaine ! Non, le phénomène n'est pas mort. Même en France où la version anglaise a connu un joli succès. Et autant dire tout de suite que la traduction française, attendue pour le 14 octobre, sera elle aussi un événement dans toutes les librairies de France.

Puis, un mois plus tard, c'est au tour du cinéma de reprendre les rênes de la franchise. Premier spin-off de la saga, LES ANIMAUX FANTASTIQUES éveille la curiosité grâce à un retour dans le passé qui s'annonce sacrément costaud. L'intrigue se déroulera en 1926, loin de Harry, mais avec Norbert Dragonneau, personnage évoqué dans la saga. Cet aventurier, expulsé de Poudlard, a découvert un bestiaire étonnant durant ses voyages. Mais en arrivant à New-York (formidablement reconstitué d'après les premières bandes-annonces), il va être poursuivi par le ministère de la magie tandis que ses monstres vont semer la pagaille.

David Yates est de retour derrière la caméra, Rowling est au scénario. Le casting est composé de l'excellent Eddie Redmayne, oscarisé pour le magnifique UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS. Il est accompagné de Colin Farrell qui joue Perceval Graves (un membre du ministère qui va poursuivre Dragonneau), de Katherine Waterston dans le rôle de Porpentina Goldstein (qui sera une alliée) et aussi de Ezra Miller, le nouveau Flash chez DC, qui interprétera Credence. La WARNER, major derrière la saga depuis le début, a toute confiance dans le projet. La preuve ? 225 millions de dollars de budget accordé ! Le spectacle sera forcément au rendez-vous.

La suite ? Pas officialisée pour le moment, tout dépendra du succès de ce premier volet. Et quid de l'adaptation de HARRY POTTER ET L'ENFANT MAUDIT ? Personne ne ferme la porte pour une adaptation ciné, sauf Emma Watson, pour l'instant réticente à reprendre son rôle de Hermione. Le temps (et les recettes) nous donneront des réponses.

 

La bande-annnonce finale des ANIMAUX FANTASTIQUES ci-dessous.

Commenter cet article