Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MECHANIC RESURRECTION

Publié le 3 Septembre 2016 par Romain Jankowski

critique de MECHANIC RESURRECTION

Suite du FLINGUEUR qui ne porte pas le même nom (quoi de plus logique ?), MECHANIC RESURRECTION est une série B elle-même flinguée, qui ne sait jamais trop où elle va, ni ce qu'elle doit faire.

A la limite, le seul vrai bon point, c'est qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer. Entre deux bagarres, Jason Statham et ses deux expressions faciales, doit s'infiltrer dans une prison ou encore tuer des milliardaires avec des gadgets et des trouvailles qui feraient pâlir James Bond. Niveau chorégraphie combat et découpage, rien à dire, c'est plutôt bien fichu. Et si tout le reste n'était pas aussi insupportable, MECHANIC aurait pu choper la moyenne.

L'idiotie du scénario est telle qu'on a du mal à ne pas en rire. Les incohérences monstrueuses qui parsèment le film sont tellement visibles que même le spectateur le moins avisé les remarquera. En témoigne ces intrusions dans des bâtiments que l'on nous promet hautement sécurisés. Sérieusement ? Le tueur à gages, en se déguisant en homme de service, passe tranquillement alors que l'initiateur de la mission l'avait prévenu d'un passage difficile avec identification rétinienne en prime ! Plus ridicule, difficile à trouver. D'autant que les personnages ne sauvent pas la mise, pas plus que leurs interprètes. Le méchant de l'histoire a une storyline complètement foirée et le pauvre Tommy Lee Jones, avec son pyjama et ses pantoufles, fait peine à voir (le chèque a dû être conséquent). Mention spéciale à Jessica Alba, qui joue toujours aussi mal (ses mimiques sont insupportables) et qui n'est pas aidée par un personnage mal écrit et des répliques involontairement drôles.

40 millions de dollars, voilà ce qu'a coûté MECHANIC RESURRECTION. C'est une blague ? Entre des explosions faites quasiment toutes en logiciel (très laides, au passages) et des fonds verts désastreux (le mot est faible), on se demande bien où est passé le budget du film (les salaires, probablement). C'est incroyablement laid, en tête cette séquence à Rio qui est un sommet d'ineptie. En comparaison, Michael Bay réalise 13 HOURS pour seulement 10 millions de plus...

AVIS GLOBAL : MECHANIC RESURRECTION pourra éventuellement plaire à certains amateurs de films d'action, peu exigeants. Parce qu'entre la réalisation désastreuse, le scénario indigent et les acteurs à côté de la plaque, il n'y a pas grand-chose à sauver.

NOTE : 07 / 20

MECHANIC RESURRECTION 1h34

Un film réalisé par Dennis Gansel

Avec Jason Statham, Jessica Alba, Sam Hazeldine, Michelle Yeoh.

critique de MECHANIC RESURRECTION
Commenter cet article