Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES GRANDS REALISATEURS : JULIEN DUVIVIER

Publié le 4 Août 2016 par Romain Jankowski

Le réalisme et l'art d'être populaire. Voici deux caractéristiques qui pourraient totalement correspondre à Julien Duvivier, celui qui a souvent été perçu comme le plus vif pour capter l'esprit du Front Populaire. Né en 1896 à Lille, le cinéaste vient d'un milieu ouvrier et mettra en scène les gens d'en-bas avec une saisissante maîtrise.

Dés 1931, dans CINQ GENTLEMEN MAUDITS, il montre sa compétence dans la représentation des lieux et dans l'inscription de ses personnages dans un espace circonscrit avec réalisme, souvent dans des décors naturels. Il tire le meilleur parti du cadre pour consacrer une ambiance comme le magnifique LA BANDERA. Sans oublier la Casbah d'Alger dans PEPE LE MOKO ou bien évidemment la guinguette de LA BELLE EQUIPE. Ses films des années 30 commentent le romanesque, l'exotisme, le rêve populaire. Ils trouvent également un écho chez les spectateurs et un mythe d'identification en Jean Gabin, acteur indissociable de l'oeuvre de Duvivier.

Ce qui frappe aussi chez le cinéaste, c'est sa noirceur et une tendance au mélodrame prégnante. En témoigne celle de LA BELLE EQUIPE qui a du être remonter, la production ne voulant d'une fin aussi noire (Gabin devait mourir). Mais aussi DAVID GOLDER, LA FIN DU JOUR, L'AFFAIRE MAURIZIUS, CARNET DE BAL. Mais finalement, son oeuvre est fortement imprégnée du marquage social, notamment dans LA BELLE EQUIPE (probablement son meilleur film avec LA BANDERA), avec les échos du chômage, de la guerre d'Espagne, de la solidarité. Il y a aura bien d'autres films aussi, moins importants mais tout aussi réussis comme AU BONHEUR DES DAMES ou le sublime POT-BOUILLE avec Gérard Philippe. Une oeuvre à redécouvrir.

LES GRANDS REALISATEURS : JULIEN DUVIVIER
Commenter cet article