Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de SUICIDE SQUAD

Publié le 5 Août 2016 par Romain Jankowski

C'est triste, mais pour écrire une critique sur un film de MARVEL ou DC COMICS, il faut commencer par préciser que l'on n'a pas de "camp". L'ANTRE DU CINEPHILE n'est ni pro-Marvel, ni pro-DC, et juge le contenu d'un film tel qu'il est, aime les deux univers pour ce qu'ils sont, leurs différences, leurs qualités, leurs défauts. Une critique comme n'importe quel autre film. C'est dit, on peut passer aux choses sérieuses.

SUICIDE SQUAD a reçu, poliment, une volée dans les critiques. Une intense campagne de discréditation depuis mardi. Comme BATMAN V SUPERMAN en mars, voici un nouveau film DC pulvérisé avant même sa sortie. On pouvait déjà avoir du mal à concevoir tout cela à la sortie du film de Zack Snyder, intense, sombre, diablement humain. On a encore plus de mal à le comprendre ici. Mais passons. En tant que divertissement et blockbuster-événement de l'été, l'escouade de David Ayer tient toutes ses promesses !

Durant plus de deux heures, le cinéaste propose tout, du rire, de l'émotion, de l'action, un esprit commando, des sentiments, de la SF, presque du film d'horreur. Il y a un côté fourre-tout parfois de mauvais goût mais aussi, souvent, des propositions de cinéma dantesques. On sent parfois un film charcuté au montage, un scénario qui essaie de raccrocher maladroitement les wagons avec l'univers partagé DC. Mais on y voit aussi un côté libéré salvateur avec des fulgurances formelles magnifiques. Honnêtement, le premier acte se retrouve coincé, le scénario nous montre les personnages un à un de manière un peu didactique en montrant Batman puis Flash. Mais quand David Ayer est enfin là, que tout le monde peut être réuni, le film décolle. Faussement pop et drôle ? Absolument pas ! Le cinéaste enchaîne peut-être un poil trop les musiques (géniales) mais il donne toute la place à ses acteurs qui font le show. Margot Robbie est géniale en Harley Quinn, sa folie douce et ses délires psycho vont vous faire pouffer de rire plus d'une fois, Jai Courtney est loin d'être transparent en capitaine Boomerang et Joel Kinnaman contre-balance le côté déjanté de ce petit groupe avec son sérieux implacable. Mais pour tout vous dire, on n'a de yeux que pour Will Smith, qui revient dans une composition presque parfaite. N'ayons pas peur des mots ! En retrouvant son sens inouïe de la comédie, son regard remplit d'émotion quand il pense à sa fille et sa virilité à toute épreuve, il est le vrai leader de ce film et emmène tout ce beau monde comme son personnage.

Il l'avait montré avec FURY et le prouve avec SUICIDE SQUAD : David Ayer est un pur chef de commando et gère sans soucis les tensions, les avancées émotionnelles et physiques d'un groupe. On peut trouver SUICIDE SQUAD très drôle (il l'est souvent) mais on peut aussi capter l'attention permanente portée à ses personnages qui se révèlent peu à peu. Ainsi quand Diablo raconte certains événements de sa vie, le film se suspend et le ton devient plus grave. Puis, changement de tonalité, une scène d'action afflue puis une note humoristique. Le scénario part tout le temps, file à toute vitesse, se pose le temps d'une scène dans un bar où tout le monde enlève sa carapace (l'une des plus réussies du film) puis repart encore une fois. Même les soi-disants problèmes de montage et les "oublis" de personnages ne sont pas si flagrants que ça. On ne s'attardera pas sur le sort de l'un d'entre eux, un peu ridicule, mais pour les autres, l'équilibre est assez bon (même si Deadshot et Quinn sont plus mis en avant).

Bien sûr, malgré le plaisir évident que l'on prend devant ce film, il y a des défauts. D'abord, l'antagoniste que l'on qualifiera (euphémisme) de ridicule. On ne révèle rien mais le côté Z de ce dernier est assez gênant. On aurait vraiment aimé plus d'ampleur dans les scènes d'action et un peu moins de bordel numérique à la fin (comme dans BATMAN V SUPERMAN). Surtout, il y a le problème du JOKER. Chacun aura son propre avis et il ne faut absolument pas comparer avec les autres et notamment Heath Ledger car l'interprétation de Jared Leto est tout-à-fait différente. Cependant, elle reste gênante. Pourquoi ? Parce que Leto en fait des tonnes. On ne voit que le côté psycho sans jamais ressentir de danger quand il apparaît dans une scène. Ses mimiques sont trop forcées et il est vrai que l'on a un peu de mal à comprendre la relation qu'il entretient avec Harley Quinn. Pourtant, David Ayer essaie de le rendre puissant et dangereux mais son jeu outrancier le rend plus risible qu'autre chose.

 

AVIS GLOBAL : Partant dans toutes les directions possibles, voici un essai de cinéma total par David Ayer ! Des défauts, un Joker décevant, mais un emballement permanent pour un vrai bon divertissement, dominé par des acteurs en très grande forme. Vivement la suite !

NOTE : 15 / 20

 

SUICIDE SQUAD 2h10

Un film réalisé par David Ayer

Avec Will Smith, Margot Robbie, Jai Courtney, Jared Leto.

critique de SUICIDE SQUAD
Commenter cet article

Eric 11/08/2016 22:06

découvert ton site avec la critique très juste (et à contre courant de l'avis général) de Money Monster, et encore d'accord avec toi pour Suicide Squad et Insaisissable 2 !

Romain Jankowski 12/08/2016 14:28

Merci beaucoup Eric !