Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de STAR TREK, SANS LIMITES

Publié le 19 Août 2016 par Romain Jankowski

Rebooter il y a maintenant sept ans par l'incontournable J.J Abrams, STAR TREK est désormais remis au goût du jour, loin des premiers épisodes aujourd'hui un peu ringards. Grandissant dans l'ombre de STAR WARS au fil des épisodes de plus en plus nombreux, elle s'est refaite une santé grâce à des personnages modernisés, des acteurs très convaincants et aussi, évidemment, les effets spéciaux numériques qui permettent des prouesses impensables à l'époque.

Abrams parti pour la guerre des étoiles, c'est le talentueux Justin Lin qui reprend la machinerie. Après avoir relancer la saga FAST AND FURIOUS de main de maître (les épisodes 3 à 6), Lin explore à nouveau un univers à sa manière. Et un peu comme dans la saga aux quatre roues, le cinéaste laisse ses personnages prendre le pouls du récit. On apprécie de voir de nombreuses scènes introspectives qui nous permettent de profiter de personnages denses, aux états d'âmes nombreux. Mais il réussit également à rendre jouissif la notion de groupe, comme il l'avait fait avec la bande à Vin Diesel. Le scénario, passionnant, éclate nos protagonistes dans une planète ingrate, dominée par des états rocheux interminables. Avec, en prime, un nouveau personnage excellent avec Jaylah (Sofia Boutella vue dans KINGSMAN) qui mériterait carrément un film solo.

Surtout, que ce soit visuellement ou fondamentalement, Justin Lin fait du divertissement haut de gamme avec aucun passage à vide. Il lui manque probablement un peu de suspense ou de dramaturgie, n'empêche qu'il régale mieux que Abrams en scènes d'action spectaculaires. La première attaque est dantesque, avec ces vaisseaux créant un essaim redoutable d'ingéniosité. Le reste ne l'est pas moins en témoigne un virevoltant affrontement final ou encore des corps-à-corps brutaux et bien découpés.

Sans atteindre les sommets de INTO DARKNESS (le deuxième volet), SANS LIMITES s'impose sans mal comme l'un des meilleurs blockbusters cette année. Le casting est encore une fois excellent (mention spéciale à Chris Pine qui s'améliore de film en film) et la fin ouverte annonce un quatrième volet que l'on espère voir de tout coeur. Rendons hommage à Anton Yelchin, incarnant Chekov, qui nous a quittés en juin dernier. Voilà un jeune acteur très prometteur que l'on aurait aimé voir plus...

 

AVIS GLOBAL : Ce troisième volet est un régal visuel et sonore, rehaussé par une psychologie fine des personnages auxquels on s'attache de plus en plus. Justin Lin a réussi son pari de renouveler l'univers tout en gardant l'âme de la saga. Un divertissement haut de gamme !

 

NOTE : 15 / 20

 

STAR TREK, SANS LIMITES 2h03

Un film réalisé par Justin Lin

Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Zoé Saldana, Karl Urban.

critique de STAR TREK, SANS LIMITES
Commenter cet article