Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski

Adapté du roman de Jeanne Ryan, ADDICT, ce film sur les dangers d'internet, de la célébrité soudaine et du besoin, à tout prix, de se faire connaître, déploie des thèmes vraiment intelligents sous couvert d'un aspect cinématographique malheureusement très pauvre.

Nerve est un jeu de défis et si vous les remportez, vous gagnez de l'argent et, accessoirement, devenez célèbre aux yeux de la communauté. Principe très intéressant quand on sait que c'est déjà arriver sur les réseaux sociaux. Où se situe la limite ? C'est toute la question du scénario qui met à mal l'héroïne principale, Vee, une fille timide qui va soudainement accéder à la notoriété grâce à des défis de plus en plus dangereux. Ce besoin de stratification d'une jeunesse ayant perdu ses repères, se révèle tout-à-fait pertinent, tant cette attention qu'ils désirent avoir, sert à masquer leurs véritables doutes. Une glorification qui a évidemment ses revers, notamment quand Vee sent que le jeu va trop loin et qu'elle veut le dénoncer...

Sur le plan thématique, on attendait peut-être pas autant de choses de NERVE. Même si il ne va jamais très loin dans sa réflexion (on reste quand même dans un film pour ados), il pousse néanmoins le spectateur à se remettre en question sur ses propres pratiques et sa consommation d'Internet ainsi que de son tout-connecté. Malgré cela, le film n'est pas aussi passionnant qu'il aurait dû être. La faute à un rythme qui s'effondre de minute en minute et d'une réalisation souvent tape-à-l'oeil. Sans compter que le tout ressemble parfois à un clip géant avec une musique balancée toutes les deux minutes. Les réalisateurs, Schulman et Joost (derrière PARANORMAL ACTIVITY 3), n'ont pas mis en adéquation la profondeur de leur sujet avec une réalisation soignée.

Il se dégage ainsi de NERVE une sensation d'avoir assister à un film moyen. On sent aussi que le film a subi des coupes assez fortes par rapport au bouquin, tant certains événements semblent précipités. Sans parler d'une fin ridicule. Côté casting, on pourra se plaindre d'une Emma Roberts transparente qui ne parvient que rarement à donner une âme à son personnage. Dave Franco, lui, est complètement à côté de la plaque. Tout cela tend à nous laisser une sensation de gâchis.

 

AVIS GLOBAL : Le propos est fort et souvent très juste. Mais la réalisation consternante et l'interprétation plus que moyenne des acteurs rendent NERVE banal, sans véritable âme. Dommage !

 

NOTE : 11 / 20

 

NERVE 1h36

Un film réalisé par Ariel Schulman et Henry Joost.

Avec Emma Roberts, Dave Franco, Emily Meade, Miles Heizer.

critique de NERVE

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog