Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de DANS LE NOIR

Publié le 25 Août 2016 par Romain Jankowski

Adapté son court-métrage sur demande d'un grand studio, la WARNER, et se voir propulser tout en haut d'un coup n'est pas évident. C'est ce qu'a connu David F. Sandberg, réalisateur de LIGHTS OUT. Ce mini-film de 2min30 a été un tel phénomène que Hollywood voulait en faire un long-métrage. Et Sandberg d'allonger son bébé.

L'idée géniale qui consistait à voir une créature uniquement dans le noir, est donc reprise, décortiquée, expliquée. Sous couvert d'une métaphore sur la dépression, Sandberg tente, tant bien que mal, d'expliquer à quoi sa créature fait référence, notamment avec cette mère qui délaisse ses enfants et qui semble nourrir un lien très fort avec la créature. Parfois intéressante, parfois farfelue, ces origines atténuent forcément la bestialité et l'agressivité de cette entité. La part de mystère résolue, l'intérêt est largement moindre. D'autant que les acteurs ne sont pas irréprochables. Le jeune Gabriel Bateman casse à peu prés toutes ses scènes à cause d'un jeu vraiment mauvais. Maria Bello, en mère dépressive, en fait des tonnes et Teresa Palmer joue la fille énervée puis effrayée de manière trop appuyée. Le point noir (sans jeu de mots) du film.

Cependant, sous la protection du maître James Wan, Sandberg sait y faire en matière d'horreur graphique. Indéniablement, il y a du talent dans la construction de ses plans, dans son utilisation de la lumière et de l'obscurité. Même si le principe du film s'épuise au fil des minutes, il parvient à filmer des scènes de frousse totale, en témoigne ce passage dans l'appartement de Rebecca avec ce néon qui s'allume puis s'éteint. Il parvient en un mouvement de caméra à susciter la peur et même se renouveler, à la fin, avec la belle idée de la lampe à UV.

DANS LE NOIR est un acte de promesse. Même si le scénario est faiblard, Sandberg peut prétendre à être, avec Wan, un étendard du cinéma de genre actuel. D'ailleurs, il va continuer sur sa voie, WARNER l'ayant engagé pour filmer ANNABELLE 2, qui sortira fin 2017.

AVIS GLOBAL : Même si connaître l'histoire de cette créature nuit forcément à son efficacité, DANS LE NOIR reste un film d'angoisse prenant, rehaussé par une réalisation réussie de Sandberg.

NOTE : 12 / 20

 

DANS LE NOIR 1h21

Un film réalisé par David F. Sandberg

Avec Teresa Palmer, Maria Bello, Gabriel Bateman, Alexander DiPersia.

 

 

critique de DANS LE NOIR
Commenter cet article