Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de THE NEON DEMON

Publié le 9 Juin 2016 par Romain Jankowski

critique de THE NEON DEMON

Nicolas Winding Refn divise, déchaîne les passions, n'hésite pas à franchir la ligne rouge. Moi-même, je fus tantôt admiratif, tantôt dubitatif. DRIVE, BRONSON ou la trilogie PUSHER dans la première catégorie et LE GUERRIER SILENCIEUX ainsi que ONLY GOD FORGIVES dans la seconde.

Pourtant, l'attente est toujours fébrile. Quoiqu'il arrive, on sait pertinemment qu'on n'assistera pas à un film convenu. THE NEON DEMON en fait bien partie et s'approcherait bien plus de la première catégorie. Evidemment, et encore une fois, il ne plaira pas à tout le monde. Ses partis pris sont ahurissants (une séquence sur fond blanc quasi-muette qui s'étale sur plusieurs minutes) et son esthétique absolument fantastique. Visuellement, THE NEON DEMON est une splendeur, un mélange de réalité crue et de sur-esthétisme affolant (la scène du show au début). Un envoutement macabre autant dû à la réalisation qu'au charme naturel de Elle Fanning et son visage poupon.

Refn montre le milieu de la mode dans ce qu'elle a de moins glorieux, mais n'essaie en aucun d'en tirait un portrait sociologique. Les concurrentes, qui veulent la peau de Jessy (Elle Fanning), ne sont obsédées que par la beauté, quitte à prendre tous les risques possibles. De là, l'intrigue part dans un film de genre que le grand Dario Argento n'aurait pas renier (on pense beaucoup à lui dans ce film) jusque cette dernière demi-heure de mauvais goût où le cinéaste danois franchit cette fameuse ligne rouge qui plombe un peu l'ensemble.

Mais THE NEON DEMON doit également beaucoup à son compositeur, Cliff Martinez. Hypnotisante, d'une beauté électronique tétanisante, sa musique parcourt les scènes avec une aisance magnifique, donnant au parcours de Jessy un mélange d'érotisme pur et de danger constant. L'essence même du film, en somme.

AVIS GLOBAL : Parfois grandiose, parfois grand-guignolesque, Refn s'autorise tout. Tant mieux, THE NEON DEMON est une réussite, portée par une sublime Elle Fanning et sublimée par l'incroyable bande originale de Cliff Martinez.

NOTE : 15 / 20

THE NEON DEMON 1h58

Un film réalisé par Nicolas Winding Refn

Avec Elle Fanning, Jena Malone, Bella Heathcote, Abbey Lee.

critique de THE NEON DEMON
Commenter cet article