Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BOX-OFFICE USA 24-26 JUIN : LES E.T N'ONT PAS ENVAHI LE BOX-OFFICE

Publié le 28 Juin 2016 par Romain Jankowski

C'était le lancement d'un nouveau gros morceau ce week-end, la suite d'un des films cultes des années 90, INDEPENDENCE DAY. Résultat ? Une furieuse impression d'avoir déjà écrit ça mais le film est un échec au box office américain. C'est vraiment pas bien de juger sur un week-end, mais c'est la triste loi du box-office actuel. 40,1 millions de dollars de recettes, c'est 9 de moins que le premier alors qu'il profite de la 3D et... de l'inflation ! Mondialement, c'est mieux avec un lancement à 102 millions. Mais là encore, on se pose certaines questions. 2016 sera t-il un vrai tournant ? Les échecs se multiplient, les sorties de blockbuster aussi (TARZAN et LE BGG la semaine prochaine encore !) et on se demande comment certains vont se rembourser. Avec 142,1 millions en 3 jours, INDEPENDENCE DAY 2 ne sera pas le plus à plaindre mais ce démarrage US est quand même inquiétant. Là-bas, les entrées chutent mais sont masquées par le comptage des américains qui convertissent en recettes. Une petite révolution commence à s'installer.

La prophétie de Spielberg et Lucas se réalise peu à peu. Ils l'avaient dit : quelques films vont cartonner et les autres vont faire un flop, jusque faire disparaître les atours d'un succès en dépassant 100-150 millions aux USA. On en fera le bilan en fin d'année... En attendant, LE MONDE DE DORY en est déjà 286 millions aux USA, un score exceptionnel qui s'élève à 396 mondialement. PIXAR réalise un vrai hold-up sur le box-office, inattendu et terrassant.

Pour finir, revenons sur INSAISISSABLES 2 qui vient de décoller soudainement ! Avec 57 pays, le film s'élève à 159 millions de dollars de recettes et commence enfin à s'envoler et se donner de l'air. Suffisant pour battre les 351 millions du premier ? On en reparlera !

Avec un démarrage poussif, Jeff Goldblum peut être inquiet !

Avec un démarrage poussif, Jeff Goldblum peut être inquiet !

Commenter cet article