Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de WARCRAFT, LE COMMENCEMENT

Publié le 26 Mai 2016 par Romain Jankowski

critique de WARCRAFT, LE COMMENCEMENT

Réussir un film adapté d'un jeu vidéo n'est pas chose aisée. Il faut, en plus de la base dite "gamer", élargir son champ d'horizon pour toucher un plus grand public. Malheureusement, en essayant de jouer tout terrain, les films se plantent souvent (RESIDENT EVIL, TOMB RAIDER). Alors Blizzard (développeur du jeu) a joué des coudes pour accoucher d'un produit respectable. Et bonne nouvelle, c'est le cas !

WARCRAFT se dote d'un univers d'une richesse presque infinie. Alors, le talentueux Duncan Jones pose une base toute simple : Orcs vs humains. Les enjeux sont clairs, précis et parfaitement assimilables. Dés lors, on peut plonger dans cette lutte plus sombre que manichéenne car le mal se cache partout. Et le film de donner le ton avec le camp des Orcs, magnifiquement modélisés et surtout plus attachants que les humains, un poil moins abouti. Etonnant de noirceur (beaucoup de personnages meurent), WARCRAFT s'avère pleinement réussi quand il joue sur la dimension fantasy de son récit, mais se plante parfois dans la gestion de ses scènes intimes qui semblent tirées par les cheveux.

Mais le scénario, qui s'emballe dans une dernière demi-heure gigantesque et qui va vous laisser très frustrés, est bien emmené et, malgré quelques soucis de rythme, réussi à ne pas tout expliquer en se gardant le droit de s'adresser à ses joueurs. A ce niveau, c'est un petit miracle. Et l'ouverture finale, nous donne vraiment envie de plonger plus en profondeur dans cet univers. Non, les défauts se trouveraient plus à un niveau visuel.

Il faut savoir que Duncan Jones n'a disposé que d'un budget de 110 millions de dollars, c'est plutôt faible pour un film qui gère tant d'effets spéciaux. Et franchement, ça se voit. Autant certaines scènes sont grandioses (les orcs en gros plan sont parfaits de détails), autant d'autres semblent tout droits sorties d'une cinématique de jeu vidéo. Le cinéaste est parfois très sage, filme ses scènes de bataille sans véritable souffle. L'autre souci, c'est l'aspect narratif choisi. En prenant la magie et ses couleurs criardes, le film a choisi de se donner un look très numérique. Ca déplaira à certains et comblera les fans.

AVIS GLOBAL : Malgré quelques longueurs et autres soucis visuels, il faut saluer le divertissement que constitue WARCRAFT qui partait avec de nombreux handicaps. Et la fin, magistrale, donne envie d'une suite et vite !

NOTE : 14 / 20

WARCRAFT, LE COMMENCEMENT 2h04

Un film réalisé par Duncan Jones

Avec Travis Fimmel, Toby Kebell, Paula Patton, Ben Foster.

critique de WARCRAFT, LE COMMENCEMENT
Commenter cet article