Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de UN HOMME A LA HAUTEUR

Publié le 7 Mai 2016 par Romain Jankowski

critique de UN HOMME A LA HAUTEUR

Réalisé par Laurent Tirard, UN HOMME A LA HAUTEUR synthétise toutes les thématiques de son auteur et donne à ses acteurs de jolis moments. C'est propre, ça ne déborde pas, c'est romantique mais c'est efficace.

Jean Dujardin, rétrécit à un mètre quarante, et Virginie Efira, jouent à merveille ces deux personnes blessées en amour qui vont se reconstruire au contact de l'autre tout en ayant des difficultés à assumer la taille du monsieur. Détournant la scène de rencontre, qui se joue ici par téléphone et avec un plein-séquence remarquable, Tirard ne manque d'idées visuelles ni d'ambition artistique. Evidemment, le rétrécissement de Dujardin est la curiosité majeure et elle se révèle réussie, même si quelques problèmes d'échelles viennent entacher la bonne tenue (il semble parfois vraiment minuscule et parfois beaucoup plus grand).

L'essentiel est ailleurs, dans ce mélange de fantaisie qui caractérise le cinéaste où UN HOMME A LA HAUTEUR relèverait presque d'une bande dessinée cinématographique. Les clichés sont là, on s'attend à tout, il n'y a que peu de surprises, mais l'attachement aux personnages et le message universel sur la tolérance font toute la différence. Jean Dujardin excelle encore une fois en jouant sur l'autodérision et un humour second degrés imparable face à une Virginie Efira de plus en plus surprenante en tant qu'actrice. On suivrait bien ce duo pour d'autres aventures !

AVIS GLOBAL : Tout est beau et idyllique, tout est prévisible, mais UN HOMME A LA HAUTEUR reste extrêmement plaisant de par son côté simple et son duo d'acteurs excellent. Un joli film, pas inoubliable, mais divertissant.

NOTE : 13 / 20

UN HOMME A LA HAUTEUR 1h37

Un film réalisé par Laurent Tirard

avec Jean Dujardin, Virginie Efira, Cedric Kahn, Stéphanie Papanian.

critique de UN HOMME A LA HAUTEUR
Commenter cet article