Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski
critique de THE NICE GUYS

Shane Black, un nom qui résonne comme l'absolu cool dans la tête d'une génération. Une génération dorée où le monsieur est arrivé au bon endroit au bon moment. Etre scénariste star est une idée désuète aujourd'hui, que Black a pourtant vécu en alignant les zéros sur les carnets de chèque des producteurs qui s'arrachaient ses scénarios. Puis le passage à vide, un système nouveau, loin de son ironie, de son libertaire hors du temps. Après KISS KISS BANK BANK en 2005, il faudra attendre son retour en plein système avec IRON MAN 3, probablement le film le plus décrié de MARVEL (les pour et les contre se déchirent encore). Mais 2016 pourrait être l'année de la renaissance définitive avec, en plus, une présentation à Cannes.

THE NICE GUYS est évidemment un film à l'image de son auteur : old-fashion. Totalement bloquer dans les années qui l'on vu éclore, Black ne cesse de rattraper le temps et, de ce fait, signe une intrigue se situant dans les années 70. Ryan Gosling, détective privée, Russell Crowe, qui règle les comptes des gens, un duo improbable pour une enquête qui l'est tout autant. En dire plus serait gâcher la surprise. Complètement cintrée, cette comédie d'action ravive les plus belles heures du buddy movie, dans un contexte poussé à l'extrême. On ne compte plus le nombre d'idées visuelles, de gags et de passages libérés de toutes contraintes, comme si THE NICE GUYS était en constante accélération sur la route du cool. Avec, en tête, un prodigieux Ryan Gosling, au sens comique surprenant. Il est hilarant en détective crâneur mais bas du front et alcoolique. Face à lui, la sobriété de Crowe fait le reste.

Peut-être que le film souffre de quelques longueurs, que l'enquête n'est parfois pas vraiment cohérente mais qu'importe le plaisir est jubilatoire ! Le divertissement à cette image n'existe plus et c'est en cela que Black fait figure d'anomalie dans le paysage audiovisuel. Il s'assume, ne vient jamais profiter d'effets pyrotechniques, croit en ses personnages, n'a jamais d'autres ambitions que le plaisir. Alors que le Hollywood actuel veut toucher tout le monde, NICE GUYS ne cherche à plaire qu'à celui qui voudra bien le recevoir.

AVIS GLOBAL : Drôle et surréaliste, THE NICE GUYS est un sommet de plaisir coupable, visuellement superbe et à l'ambiance décalée monstrueuse. Il révèle aussi l'incroyable talent comique de Ryan Gosling qui fait mouche à chaque scène !

NOTE : 15 / 20

THE NICE GUYS 1h54

Un film réalisé par Shane Black

Avec Ryan Gosling, Russell Crowe, Margaret Qualley, Angourie Rice.

critique de THE NICE GUYS

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog