Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de BRAQUEURS

Publié le 10 Mai 2016 par Romain Jankowski

critique de BRAQUEURS

Faire un film de genre en France n'est pas chose aisée lorsqu'on ne s'appelle pas Luc Besson. Parfois fabriquer avec un manque de moyens flagrants ou des idées de mise en scène pauvres, nous sommes rarement gâtés. De plus, une réticence évidente anime le spectateur français qui est attiré par les films d'action américain et qui ne s'intéresse à son propre cinéma que par le biais de ses comédies. Une situation qui s'est aggravée et qui n'est pas prête de changer avant un bon moment, au vu des mentalités de chacun et même des producteurs qui ne prennent par la série B ou le fantastique au sérieux. Dans ce contexte, BRAQUEURS a le mérite d'exister.

Julien Leclercq, réalisateur talentueux (L'ASSAUT, GIBRALTAR), aura beau montrer un sens de la mise en scène indéniable (fusillades, superbe attaque de fourgon en vision subjective), une envie d'aller chatouiller le film de gangster de la grande époque (on pense beaucoup à HEAT mais aussi au récent THE TOWN) ou encore de jouer avec la morale et ses principes, BRAQUEURS ne parvient pas à convaincre. La faute à des personnages un peu ennuyeux, hormis celui incarner par Guillaume Gouix, le seul à avoir une storyline satisfaisante. Les autres sont des façades, des archétypes auxquels il est difficile de s'attacher. Sami Bouajila en rajoute inutilement dans ses expressions tandis que Kaaris semble être l'une des pires idées de casting de l'année.

Leclercq pêche surtout au niveau du rythme, finalement. Heureusement, le film ne dure qu'une heure vingt. Mais il y a des longueurs, un rythme pas aussi soutenu qu'on l'avait imaginé, un peu comme dans GIBRALTAR où il n'a jamais réussi à trouver sa dynamique. Sans parler d'un scénario très (trop ?) facile qui prend un prétexte assez ridicule pour opposer les braqueurs aux dealers. Le sort des uns et des autres est alors vite expédié dans une scène d'action finale un peu ampoulée.

AVIS GLOBAL : Ca frappe fort, il y a de jolis moments mais BRAQUEURS pêche par un scénario bas de gamme, des personnages peu attachants et laisse un goût d'indifférence polie.

NOTE : 10 / 20

BRAQUEURS 1h21

Un film réalisé par Julien Leclerq

Avec Sami Bouajila, Guillaume Gouix, Youssef Hadji, Kaaris.

critique de BRAQUEURS
Commenter cet article

Marc 15/11/2016 13:04

Moi je suis plutôt d'accord avec la critique. Je me suis trop ennuyé même si parfois y'a des vrais moments d'action

Lisa 18/11/2016 06:15

C'est bien dommage, car cela aurait pu être un excellent film d'action (selon moi :)).

Lisa 15/11/2016 12:31

J’ai vu ce film en streaming via l’application https://play.google.com/store/apps/details?id=com.virgoplay.playvodmax&hl=fr , car je voulais changer mes habitudes (je suis fan de comédie). On peut dire que j’ai passé un bon moment, le rythme est soutenu du début à la fin, les acteurs sont bons et il y a de l’action. Cependant, je trouve que la fin est trop prévisible.