Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE

Publié le 7 Janvier 2016 par Romain Jankowski

critique de LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE

Dans le cinéma, certaines oeuvres deviennent cultes. C'est un fait, parfois largement justifié, parfois non. On peut se demander pendant dix, quinze, vingt ans ou plus pourquoi ce film est devenu un objet adoré voire culturel. C'est le cas de LA TOUR MONTPARNASSE INFERNALE, débilité sans nom aux gags anémiques et à la loufoquerie méga-lourde. Peut-être les spectateurs y ont-ils vus une sorte de poésie métaphysique sur la bêtise. Oui peut-être. Ou peut-être pas, bref tout ça pour dire que la vue d'une suite ou plutôt d'un prequel ne s'annonçait pas bien du tout. Résultat ? Pire que le 1, largement pire.

Je peux reconnaître au premier certaines vannes très drôles et décalées. Surtout, je le rehausse au vu du spectacle navrant de cette tour de contrôle infernale. 2016 commence bien. Le cinéma français commence bien. En attendant les autres pitreries comme LES TUCHE 2. Bref, le retour d'Eric et Ramzy est une vaste blague, écrit à l'arrache par des enfants de CP (et encore...). Les gags sont tellement longs et mal construits qu'on ressent beaucoup de gêne pour eux. A l'image de ce scénario qui sent le foutage de gueule à plein nez : ce ne sont pas leur jeunesse que l'on voit mais la vie de leurs parents ! Ceux des guignols du un. Bref, tout est bon pour justifier le retour des deux comiques.

Sincèrement, comment peut-on être content du film ? Les adorateurs transis vont me défier à coup de "il faut aimer leur humour aussi !!" . C'est vrai, l'humour est subjectif mais pas la qualité cinématographique. Eric et Ramzy essaient de se la jouer comédie américaine débridée sans jamais l'effleurer. Il n'y a aucun équilibre dans le scénario, jamais une folie juste mais un défouloir complètement navrant. Seul Philippe Katerine sauve l'ensemble d'un zéro pointé. Peut-être faudrait-il rappeler à nos deux humoristes qu'un film n'est pas un one-man-show ni un sketch géant. Il faut un minimum de construction, revenir aux élémentaires d'un scénario.

Tout semble désespéré dans le film, même les deux protagonistes. Il n'y a plus la même énergie qui donnait un peu de pêche au premier, plus la même saveur. Les années 2000 ont vu éclore un humour apporté par les humoristes mais celui-ci s'est très vite essoufflé. LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE n'existe que pour satisfaire un spectateur très très peu exigeant ou un nostalgique d'une période déjà oubliée. La comédie française, celle portée par les plus grands comédiens de notre Histoire, semble beaucoup moins belle aujourd'hui, alimentée par la pitrerie et la vulgarité. Déjà pire film de l'année 2016 ? C'est fort probable, oui.

LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE 1h28

Un film réalisé par Eric Judor

Avec Eric Judor, Ramzy Bedia, Philippe Katerine, Marina Foïs.

NOTE GLOBALE : 03 / 20

critique de LA TOUR 2 CONTROLE INFERNALE
Commenter cet article

cinema première classe 25/02/2016 10:45

Votre critique ne fait que renforcer l'"angoisse" que j'avais sur ce 2e opus. Etant un grand grand fan du premier, je redoutais cette suite. J'irai me faire mon propre avis quand meme. Merci pour cette critique. Bonne continuation