Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BILAN 2015 : LE FLOP 10 DU REDACTEUR

Publié le 9 Janvier 2016 par Romain Jankowski

Avant de vous livrez mon top 20 des meilleurs films de l'année écoulée, voici les 10 pires, de manière évidemment subjective. Ils sont classé du moins pire aux plus désastreux (vu les deux derniers, c'est le meilleur adjectif pour les qualifier) :

 

10. LE DERNIER CHASSEUR DE SORCIERES de Breck Eisner

Vin Diesel, l'acteur à nanar ! Hormis les FAST AND FURIOUS, il se fourvoie à peu prés partout où il passe. Bon, d'accord, il n'est pas mauvais, s'impose tranquillement en héros mais diable que c'est laid ! Une série B (voire Z) aberrante de bêtise où l'on retrouve le grand Michael Caine ! Et même Elijah Wood ! Le chèque a dû être très gros !

 

 

9. CHARLIE MORTDECAI de David Koepp

Assurément, 2016 a été le résumé de la carrière de Johnny Depp. Le meilleur (STRICTLY CRIMINAL) et le pire, celui qui peu cabotiner à outrance dans une hystérie exaspérante, comme dans ce film d'espionnage british qui se veut cool mais qui ne l'est pas. Oublions cette nouvelle erreur de parcours.

 

 

8. LE TRANSPORTEUR : HERITAGE de Camille Delamarre

L'avantage c'est qu'on a bien ri devant cette comédie d'action avec un Ed Skrein contractant la mâchoire pour montrer qu'il est très très méchant et pas content du tout et des plans qui ressemblaient à une pub pour Audi. Sans oublier cette fin géniale où le héros fait plein de pirouettes. Le problème c'est que tout ça est filmé au premier degrés. La comédie était donc involontaire.

 

 

7. LES GORILLES de Tristan Aurouet

Joeystarr et Manu Payet sont venus cachetonner dans cette ridicule comédie d'action (non là c'était vraiment le but) où le pire côtoie le pire de minute en minute. Le scénario ne raconte rien, n'est jamais drôle et a dû coûter une fortune. L'exemple même de tout ce qu'il ne faut pas produire.

 

 

6. LE GRAND PARTAGE de Alexandra Leclère

Le maximum de clichés en une heure et demie de film. Voici une tagline qui aurait été parfaite sur l'affiche. Au moins on aurait été prévenus.

 

 

 

5. NO ESCAPE de John Eric Dowdle

Le maximum de clichés en une heure et demie de film (bis). NO ESCAPE est le pire film d'action de l'année, contient les pires dialogues de l'année et la pire interprétation de l'année (Owen Wilson). Bon, heureusement, y'a Pierce Brosnan.

 

 

4. PARANORMAL ACTIVITY 5 de Gregory Plotkin

Ouf, c'est fini ! L'originalité du premier a disparu depuis bien longtemps. Ce cinquième volet n'a plus rien à offrir, ne procure aucun frisson et devient même lamentable dans son plagiat mal venu (POLTERGEIST est partout, même sur l'affiche...). La 3D était cool sinon. Heureusement, la dernière place n'était pas loin !

 

 

3. NOS FEMMES de Richard Berry

Il faut toujours noter les films que l'on voit. Surtout pour ce type de long-métrage qu'on peut oublier facilement. Richard Berry, Daniel Auteuil et Thierry Lhermitte dans une adaptation de pièce de théâtre, ça aurait pu être pas mal. Sauf que ces trois acteurs n'ont pas quitté la scène, résultat : des cris, des gesticulations, de l'hystérie pendant prés d'une heure et demie ! Tout simplement insupportable.

 

 

2. CINQUANTE NUANCES DE GREY de Sam Taylor-Johnson

Même avec du recul, difficile de comprendre ce phénomène faussement sulfureux, répondant à une demande de clientèle en manque de sensations. Aussi nul que le livre, des acteurs au charisme zéro (Jamie Dorman, pourquoi t'as signé ??), des dialogues absurdes et un contexte à peine effleuré (les traumas qui inspirent à Grey cette pratique aurait pu être un minimum intéressant). En fait, un remake de TWILIGHT déguisé. En bien plus mauvais.

 

 

1. LES PROFS 2 de Pierre-François Martin Laval

Le sommet du navet c'est lui ! Kev Adams, le chouchou du public adolescent, LES PROFS, sa saga phare ! Les pires insultes ne suffiraient pour qualifier ce summum du mauvais goût, cette bêtise intergalactique qui ressemble à une mauvaise blague. La pire comédie française de ces dernière années. Mais ce qui est gênant c'est ça : 3,5 millions d'entrées !! Navrant...

 

BILAN 2015 : LE FLOP 10 DU REDACTEUR
Commenter cet article