Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LE GRAND PARTAGE

Publié le 28 Décembre 2015 par Romain Jankowski

critique de LE GRAND PARTAGE

On pensait que le pire était derrière nous, que l'année s'achevant, les pires inepties du cinéma français ne seraient qu'un mauvais souvenir en cette très mauvaise année 2015. Mais en fait, non. Il en restait un et ce dernier c'est donc LE GRAND PARTAGE ou comment réunir le maximum de clichés en 1h45.

Didier Bourdon, Karine Viard, Josiane Balasko, Valérie Bonneton... gros casting à la française pour explosion maximum. Explosion de mauvais goût, de clichés ahurissants, de bêtises à chaque scène. On en vient encore une fois à se demander comment des producteurs peuvent mettre de l'argent dans un machin pareil. Ne se sont-ils pas rendus compte en lisant le script qu'il était d'une nullité abyssale ? L'idée de départ (en gros, les riches doivent accueillir des pauvres durant un hiver rude) est bonne mais le développement catastrophique !

Si vous embarquez dans ce film, sachez une chose : pour la réalisatrice Alexandra Leclère, tous les pauvres sont noirs et/ou bêtes. Elle tente de se rattraper tant bien que mal à la fin en réunissant tout le monde dans une jolie fiesta improvisée complètement décalée. Les personnages n'ont de toute manière aucun sens, changeant de personnalité d'une minute à l'autre, et sont joués par des acteurs peu concernés. Didier Bourdon s'emmerde méchamment (depuis plusieurs films d'ailleurs...), Karin Viard doit toujours jouer la même chose (la bobo coincée paresseuse), Josiane Balasko est tellement mauvaise qu'elle aurait dû être coupée du montage et Valérie Bonneton est vite énervante à force de crier, gesticuler dans des situations hystériques au possible. On a même de la peine pour Patrick Chesnais qui se récolte le pire personnage secondaire de l'année...

Difficile de trouver une éclaircie dans ce film tant l'ensemble est désespérant. Ce n'est pas la mise en scène de bas étage qui va sauver les meubles. Le discours politique est, quant à lui, déjà obsolète tant il semble totalement hors de propos.

LE GRAND PARTAGE 1h45

Un film réalisé par Alexandra Leclère

Avec Didier Bourdon, Karin Viard, Valérie Bonneton, Josiane Balasko.

NOTE GLOBALE : 04 / 20

critique de LE GRAND PARTAGE
Commenter cet article