Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de STRICTLY CRIMINAL

Publié le 30 Novembre 2015 par Romain Jankowski

critique de STRICTLY CRIMINAL

Un sujet en or, un jeune réalisateur excellent (CRAZY HEART, LES BRASIERS DE LA COLERE), un gangster mythique et... Johnny Depp ! Tout, dans ce film était attendu. Et (presque) tout est réussi.

Prévenons d'emblée les adorateurs de films de gangsters riches en action et rebondissements parfois hors normes : vous n'auriez de tout ceci dans le film de Scott Cooper. Certes, la violence est brutale, sournoise, choquante mais le scénario se concentre beaucoup sur l'image que Bulger, l'un des plus grands criminels de son temps. Ce dernier, c'est les années 70, la banlieue de Boston, la corruption. Cette incroyable affaire, à peine croyable, d'une coopération entre le FBI et Bulger pour trouver et débusquer la mafia italienne. L'histoire d'une amitié à sens unique entre l'agent John Connolly et le criminel. STRICTLY CRIMINAL est un titre un peu simplet loin du génial BLACK MASS original. Oui, Bulger est une "masse noire", celle qui se multiplie dans le cerveau lors d'une tumeur, cette ombre qui ronge tout sur son passage. Filmé comme un spectre, le criminel est carrément flippant et relève plus de l'animal que de l'homme. Flouté, décadré, hors-champ, sa présence s'insinue partout même où on ne l'attend pas.

Le scénario dose son tempo et ses charges, se concentre sur un regard, une situation qui paraît anodine puis qui s'enflamme, déraille. Le film de gangster est revisité tout en étant à la fois très fidèle à ses prédécesseurs. L'image est granuleuse, les plans fabuleux. Une esthétique irréprochable au service d'une image, d'un acteur, d'une icône : Johnny Depp. On l'a adoré, détesté, adoré de nouveau puis encore une fois rejeté. Il est comme ça Depp, il va au bout de ses idées jusqu'à se perdre puis se retrouver. Oui, son interprétation est extraordinaire, peut-être même sa meilleure. Incroyablement sobre mais avec une présence de tous les instants, on voit, pendant deux heures, un acteur renaître de ses cendres. Oublier les pitreries à répétitions, Depp prouve que c'est un vrai gros acteur, un comédien unique, obligé de se grimer en monstre pour se révéler encore plus. Il faut le voir lors de cette séquence invraisemblable où il parle d'une recette de grand-mère pour ensuite devenir menaçant. Son image de prédateur restera longtemps gravé dans les mémoires.

Outre Johnny Depp, l'interprétation générale est très bonne. Joel Edgerton s'en sort bien avec le personnage de John Connolly et Benedict Cumberbatch fait preuve de retenue dans son interprétation, en frère de Bulger. Les secondaires comme Jesse Plemons profitent de la formidable qualité de directeur d'acteurs de Scott Cooper.

STRICTLY CRIMINAL 2h03

Film réalisé par Scott Cooper

Avec Johnny Depp, Joel Edgerton, Jesse Plemons, Benedict Cumberbatch

NOTE GLOBALE : 16 / 20

critique de STRICTLY CRIMINAL
Commenter cet article