Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de 007 SPECTRE

Publié le 14 Novembre 2015 par Romain Jankowski

critique de 007 SPECTRE

Evacuons le débat comparatif de suite pour se concentrer pleinement sur ce nouveau volet : non SPECTRE n'est pas meilleur ni aussi bon que SKYFALL, anomalie Bondienne qui fut une oeuvre remarquable en tous points. Voilà, c'est fait. Ce n'est pas pour autant que ce vingt-cinquième volet est mauvais, bien au contraire.

CASINO ROYALE avait entamé, en 2006, une relecture du mythe Bond en repartant du début avec Daniel Craig. On découvrait LE CHIFFRE, membre d'une étrange organisation qui n'avait pas de nom. Puis QUANTUM OF SOLACE montrait une vague histoire de trafic avec, à sa tête, un certain Dominic Greene et l'organisation Solace, elle aussi membre d'un projet bien plus grand. Pour finir, c'est Silva, ancien agent du MI6 qui malmène Bond dans SKYFALL. Faisant lui aussi partie d'un plan machiavélique orchestré par le "spectre", une organisation qui a infiltré les services secrets du monde entier et qui s'apprête à mener une gigantesque vague d'attentats pour asservir les peuples. SPECTRE est donc une conclusion, un final à cette saga dans la saga. Bond doit désormais se débrouiller seul, alors que le gouvernement britannique décide de fermer le mi6. Dés lors, le spectacle est total durant plus de deux heures. Après un plan séquence d'ouverture d'une puissance sidérante, 007 se retrouve dans les flammes avec un générique merveilleux. Puis le récit démarre tambour battant, enchaîne les situations et les révélations, donnant plein pouvoir à un Daniel Craig exceptionnel. Son regard, son humour, ses vacheries, ses compétences en homme d'action, il assure réellement à tous les niveaux.

Dans le fond, SPECTRE est plus classique, plus "Bondien", moins intime et plus spectaculaire. Les scènes d'action s'enchaînent à un rythme effréné et laissent souvent sans voix (mention spéciale à la poursuite en Autriche). Pourtant, le scénario se délite un peu par la suite. Un peu trop bavard, trop statique avant de rebondir lors d'une scène de combat phénoménal d'intensité.

Malgré tout, on aurait aimé un Christoph Waltz plus impliqué, certains détails plus approfondis. Peut-être en attendions beaucoup trop. Mendes se contente de dérouler un voyage aux quatre coins du monde impressionnant, totalement fou par ses ambitions hors normes qui s'achève dans un déluge pyrotechnique démesuré. 007 SPECTRE est une conclusion, un passage vers un autre sentier, une nouvelle vie pour, peut-être, un nouveau James Bond. Cette tétralogie aura changé beaucoup de choses.

OO7 SPECTRE 2h30

Un film réalisé par Sam Mendes

Avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Ralph Fiennes

NOTE GLOBALE : 16 / 20

critique de 007 SPECTRE
Commenter cet article

vivi 24/11/2015 22:28

Toujours pas vu... Mais je vais y aller :o)