Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique LE LABYRINTHE 2, LA TERRE BRÛLÉE

Publié le 9 Octobre 2015 par Romain Jankowski

critique LE LABYRINTHE 2, LA TERRE BRÛLÉE

Dans le genre "adaptation de sagas pour jeunes adultes", LE LABYRINTHE avait fait sensation grâce à son originalité, sa noirceur et ses mystères démultipliés. Un succès plus tard, nous voici déjà avec la suite, LA TERRE BRÛLÉE qui change de décors, d'ambition et de beaucoup d'autres choses. Mais pas de qualité.

Au-delà de ses personnages attachants, LE LABYRINTHE avait joué avec une certaine idée du suspense et tenait vraiment en haleine pour donner l'envie au spectateur de revenir. La suite démarre, se poursuit et se finit à un tempo fou et furieux, ne s'arrêtant presque jamais au détriment de l'introspection qui passe au second plan. Pourtant, difficile de reprocher cela à Wes Ball qui impressionne de plus en plus. Ce deuxième opus se voyant comme une transition et pas aidé par un matériau d'origine très moyen (le bouquin était vraiment médiocre), le cinéaste s'en sort vraiment très bien et supprime tous les défauts du livre. Un exploit. Il apporte du souffle, de vrais enjeux et délivre des informations capitales (au compte-gouttes bien sûr). Mais coincé entre la surprise du premier et les révélations qui constitueront le troisième et dernier film, LA TERRE BRÛLÉE ne fait plus fi de son environnement en cours de route pour devenir un film de survie somme toute classique avant de rebondir dans un final chaotique et spectaculaire.

C'est d'ailleurs la plus grande qualité du film, son spectacle. Et c'est là que l'on est en droit d'être impressionner par Wes Ball et son équipe. Les prouesses du premier volet avaient déjà été énormes (pour 30 millions de dollars de budget, rappelons-le) mais c'est encore plus fort ici. Pour le double du budget du un, il donne des images à couper le souffle, entre les plans d'une beauté inouïe d'une ville tombée en ruines ou encore dans les scènes d'action, nombreuses et bien travaillées. Mais encore une fois, la noirceur du film est une évidence. Elle en fera frémir plus d'un car les gens sont devenus en quelque sorte des "morts-vivants" à cause des radiations solaires qui ont anéanti la planète. Dés lors, la séquence dans le centre commercial réserve son lot de sensations fortes !

Il y aura forcément de la déception chez les spectateurs avides de connaître la vérité sur cette histoire mais il serait vraiment dommage de bouder son plaisir devant cette suite. Les acteurs sont encore une fois très convaincants et la nouvelle venue Brenda s'avère très attachante (là encore bien plus que dans le livre). On s'ennuie pas une seule seconde et la scène finale vous laissera sans voix et avec une frustration hors normes. On pourra juste reprocher au film de s'aventurer dans certaines digressions inutiles et, paradoxalement, de jouer sur quelques facilités. Qu'importe, LA TERRE BRÛLÉE est bien le film que l'on attendait !

LE LABYRINTHE 2, LA TERRE BRÛLÉE 2h13

Film réalisé par Wes Ball

Avec Dylan O'Brien, Ki-Hong Lee, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster.

NOTE GLOBALE : 15 / 20

critique LE LABYRINTHE 2, LA TERRE BRÛLÉE
Commenter cet article

Philippe 22/12/2015 10:03

Bonjour,

Je viens d'achever un roman fantastique (Innerlands - L'éveil) qui s'apparente à un univers aussi étrange que celui de la trilogie divergente, Hunger Games ou encore Labyrinthe.
Fantastique sans être irréel.
Je serais heureux de t'inviter à faire un tour sur mon blog "http://innerlands.over-blog.com/".
Tu pourras y découvrir le synoptique du livre 1, ainsi que le prologue. Tes commentaires seront bien sûr les bien venus.
à bientôt peut-être.