Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de NO ESCAPE

Publié le 5 Septembre 2015 par Romain Jankowski

critique de NO ESCAPE

Le réalisateur du moyen CATACOMBES l'an dernier revient aux affaires avec cette histoire de coup d'Etat et une famille expatriée d'Amérique prise au piège de cette révolution anti-américaine. Sur le papier, l'idée est bonne et le titre laisse présager un film étouffant et anxiogène sans aucun temps mort. Seulement sur le papier. A l'écran, NO ESCAPE est un vrai film-catastrophe au sens péjoratif du terme, déroulant durant prés de deux heures un impressionnant enchaînement de clichés et d'incohérences.

Après une scène d'exposition énigmatique, le scénario s'intéresse directement à cette famille expatriée dont le père est joué par Owen Wilson. Il revient quelques heures avant le meurtre auquel on a assisté dans la première séquence. Et puis ils font leur entrée dans le pays. Euh quel pays ? En fait on ne sait jamais vraiment. Heureusement, on peut le trouver sur le net. Bref, c'est donc la Thaïlande. Et puis, la petite famille fait la découverte du personnage de Pierce Brosnan, bien malmené, et s'installe dans un hôtel soi-disant mauvais mais qui contient quand même une superbe piscine. Et puis, le papa va chercher un journal dans la rue le lendemain et les révolutionnaires sont là, prêts à tout casser.

Et là, tout s'enchaîne. Difficile de rester sérieux devant certaines situations totalement aberrantes de non-sens. Comment la production a t-elle pu valider certains rebondissements ? Sans parler des dialogues, d'une ineptie absolue (en comptant bien, le père dit à peu prés 40 fois la ligne de dialogue la plus banale au monde "ça va ?" ou encore la petite-fille qui demande à faire pipi pendant une grosse séquence de suspense et qui a une géniale réponse de sa mère "fais dans ta culotte") et d'un environnement totalement caricatural (les thaïlandais parlent quasiment tous anglais, tout va bien). Les situations s'enchaînent sans cohésion, des personnages réapparaissent miraculeusement durant des situations dangereuses pour notre jolie petite famille et la laideur visuelle atteint son summum dans l'une des plus ridicules séquences de l'année (le déjà célèbre saut d'immeuble, et vlà que je te balance mes filles et ma femme !).

On peut essayer de faire des efforts, trouver qu'une séquence mérite le coup d'oeil (celle du scooter, même si ce dernier a l'incroyable capacité de porter quatre personnes...) que l'idée de départ est bonne mais difficile d'excuser un film sorti de nulle part qui a été écrit n'importe comment et qui affiche des lacunes à tous les niveaux (même les comédiens sont mauvais). NO ESCAPE est franchement à éviter.

NO ESCAPE 1h43

Film réalisé par Jon Eric Dowdle

Avec Owen Wilson, Pierce Brosnan, Lake Bell, Sterling Jerins.

NOTE GLOBALE : 05 / 20

critique de NO ESCAPE
Commenter cet article

Ironnik 07/01/2016 15:16

Le vrai scandale dans ce film c'est de faire passer une frontiere entre la Thailande et le Vietnam. Perso je trouve ca choquant. Les deux pays sont separer par le Cambodge et le Laos quand meme.
Apres 3 ou 4 sur un scoot c'est assez courant la bas et les gens qui parlent l'anglais c'est un peu comme en France. On en trouve facilement dans les zones touristiques avec des niveaux bas jusqu'a tres eleves.

Gigi 05/12/2015 22:22

Bonjour, je ne pense pas que le pays en question soit la Thaïlande, puisque sauf erreur de ma part, ils n'ont pas de frontière avec le Vietnam.... Or à la fin du film.... donc qu'en pensez vous? cambodge ou laos?

Ironnik 07/01/2016 15:02

Si, si il s'agit de la thailande. Des le debut l'homme assassine est sense etre le roi de thailande. On retrouve le meme type de portrait geant partout en thailande du roi dans son uniforme blanc.
De plus on appercoit le drapeau thailandais a plusieurs reprise dans le film. ainsi que le drapeau jaune (qui est la couleur du roi). Sans compter que les gens parlent thais. et que les revoltes arborent la couleur rouge.
La thailande est souvant en proie a des conflits entre ces deux parties jaune et rouge.
Et la frontiere entre la thailande et le vietnam s'explique parce que c'est un film americain et qu'ils ne sont pas tres pointilleux sur ce genre de details. Le vietnam ils savent ce que c'est, le cambodge, ou le laos c'est deja plus exotique :)

Romain Jankowski 22/11/2015 10:50

C'est vrai que partir dans les insultes, c'est très constructif Kl. Vous parlez juste d'un fait pas d'une situation cinématographique. Mais je n'ai vraiment pas le temps de vous expliquez cet art.
Pour les autres, je ne remets en aucun cas votre parole en doute, seulement les événements sont très mal amenés, c'est même aberrant que personne ne le voit ici ! J'en ai discuté avec des cinéphiles et ils sont d'accord, le sujet était intéressant mais le contenu est déplorable. L'intrigue part dans tous les sens, les personnages sont totalement inconsistants. C'est même le plus grand raté du film. Le réalisateur ne réussit pas sa partie intime (franchement, vous n'avez pas écouté les dialogues !) et passe également à côté de son sujet politique et social. La situation est à peine effleuré, on a juste le droit à un vulgaire film d'action mal fichu. Oui, vous pouvez l'apprécier en tant que série B franchement moyenne mais ce n'est pas ce que j'étais venu chercher (ni ce que la production avait promis).

Alix 21/02/2016 21:39

je suis difficile et j'avais sommeil. Et pourtant j'ai suivi ce film jusqu'à la fin sans problème. Les scènes d'actions sont exagérées (sauts du toit...), mais comme dans la plupart des films d'action. Sinon on regarde autre chose de plus intello et on reste critique. Bon film pour une bonne soirée...

Romain Jankowski 23/11/2015 16:11

Quand je lis "MAD MAX FURY ROAD" et "daube" dans la même phrase, j'ai tout compris.

Kl 23/11/2015 11:28

ça tombe bien car moi non plus ! à bon entendeur
certes c'est peut-être vulgaire, mais pas une insulte, à vous de revoir vos définitions ! Surtout pour ce qui est de l'art (vous êtes de ceux qui ont aimé Mad max fury road qui est une daube cinématographique, sans scénario incomparable à no escape). Abstenez-vous dans vos critiques, merci & au revoir

Kl 21/11/2015 22:09

t'as de la M**** dans les yeux, tout est possible, il te suffit de suivre l'actualité, attentats et coups d'états dans ce monde comment on peut être aussi naïf? C'est quand on te braque une arme sur la tête que la tu réalise dans quel monde on vit. pitoyable critique, film à voir.

Nicolas 19/11/2015 15:18

Avant de critiquer, sachez monsieur que presque tout le monde en thailande parle couramment l'anglais et que des scooters peuvent etre conduit par 4 personnes couramment aussi , tres souvent 3 personnes.. critiques non fondées. . Je passe deux mois par an en thailande.