Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MISSION IMPOSSIBLE : ROGUE NATION

Publié le 13 Août 2015 par Romain Jankowski

critique de MISSION IMPOSSIBLE : ROGUE NATION

Précédé d'un buzz positif total (93 % de critiques presses positives, chose rare), ce nouveau MISSION IMPOSSIBLE mérite totalement et irrévocablement son statut. Un divertissement comme on n'en fait plus, privilégiant les rebondissements aux effets pyrotechniques. ROGUE NATION est l'apogée d'une saga exemplaire qui ne s'est jamais reniée.

Christopher McQuarrie (réalisateur de l'excellent JACK REACHER et scénariste du culte USUAL SUSPECT) évacue d'emblée la scène qui affolait la planète web depuis déjà des mois : celle de l'avion où Cruise se trouve réellement dessus. Impressionnante, vertigineuse, c'était la meilleure entrée en matière possible pour nous mener ensuite vers une histoire complexe, aux multiples enjeux. Il faut d'ailleurs s'assurer de suivre avec attention les moindres détails qui finiront, un moment ou un autre, par ressurgir. Les faux-semblants se mêlent à ceux-ci et déjouent à chaque fois la longueur d'avance que l'on pensait détenir. Les personnages sont imprévisibles et jouent souvent double jeu. Haletant comme jamais, McQuarrie dope son film de manière incroyable, gérant les moments de bravoure avec une maestria perceptible.

La course en moto, bluffante, la scéne de la cuve hydraulique sous adrénaline et bien d'autres qui sont toutes à couper le souffle. Car elles ne sont pas seulement impressionnantes, elles jouent sur le suspense et donc nos nerfs. ROGUE NATION est une mise en abîme constante, chaque personnage piégeant l'autre pour servir ses intérêts. Le réalisateur ne prend pas les spectateurs pour des imbéciles, il lui fait confiance pour assimiler toutes les informations et déroule son spectacle. Parfois un peu trop (surtout sur son dénouement) mais sa générosité sans faille rattrape ses excès.

Et puis il y a Tom Cruise. Ethan Hunt, l'âme de cette saga. Le personnage, tout d'abord, s'apparente de plus en plus à un spectre, une image de fumée insaisissable et complexe. Souvent dans la brume, éclairé comme une ombre, personne ne connaît Hunt pas même nous. C'est un agent hors norme, personnifiant les intérêts de chacun qui veulent tous sa peau. Son interprète l'est tout autant. Icône du cinéma moderne, star interplanétaire, Tom Cruise se donne à fond et repousse ses limites. Il est partout, fait tout et ça se sent : les scènes d'action sont vraies, pesantes, à décor ouvert loin des habituels CGI qui rendent tout trop beau. Depuis le début de cette saga, Cruise a trouvé en Hunt son double fictif : chef de MISSION IMPOSSIBLE dans le 1 comme chef de la nouvelle génération d'acteur dans la vie, le beau gosse ténébreux à qui tout réussi dans le 2, comme dans la réalité puis les doutes, l'ombre et les inquiétudes à partir du troisième volet. Une métaphore qui se vérifie encore ici et dont le constat est implacable : Hunt a autant besoin de Cruise que l'inverse.

MISSION IMPOSSIBLE est donc une grande réussite, au casting encore une fois irréprochable (mention spéciale à la superbe Rebecca Ferguson) et à l'ambiance old school définitivement salvatrice. ROGUE NATION est assurément un grand film d'action.

MISSION IMPOSSIBLE : ROGUE NATION 2h10

Film réalisé par Christopher McQuarrie

Avec Tom Cruise, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Jeremy Renner.

NOTE GLOBABLE : 17 / 20

critique de MISSION IMPOSSIBLE : ROGUE NATION
Commenter cet article