Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LES 4 FANTASTIQUES

Publié le 7 Août 2015 par Romain Jankowski

critique de LES 4 FANTASTIQUES

Sous le feu des projecteurs à cause de ses problèmes internes (voir l'article dans ce blog), le reboot était déjà condamné avant de sortir. Il y a deux films, deux visions dans un seul. Celui de Josh Trank, réalisateur du très bon CHRONICLE, avec du coeur et de la passion pour ces personnages et l'autre, celui des cols blancs de la FOX qui ont coulé le navire dans un final nanardesque.

Détruit par toute la presse de cinéma (8% de critiques positives...), par les geeks, par les fans de la BD, ce film est loin d'être la catastrophe annoncée. Trank n'est jamais meilleur que lorsqu'il explore les rivalités adolescentes et la quête d'une ambition démesurée qui finit mal (dans CHRONICLE le héros devient presque fou). La première partie, lors de l'enfance de Ben Grimm et Red Richards, est tout-à-fait réussie avec une ambiance digne du meilleur des divertissements des 80s. Puis, coupure, et on se retrouve sept ans après. Trop abruptes et répétitives, ces coupes révèlent déjà les cisailles de la FOX qui ont carrément esquivé plusieurs scènes. Et le processus va se poursuivre malheureusement.

Mais globalement la première heure est une franche réussite. Les personnages sont attachants, ils ont des failles (ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps dans un comic-book movie) et les acteurs sont tous très bons (même si Jamie Bell en adolescent n'est pas très crédible). Le tout dans une ambiance sombre à souhait à la réalisation minimaliste et intime. Josh Trank en garde sous le pied pour la meilleure partie, celle de la découverte des pouvoirs qui se révèlent lourds à porter. De plus, ils sont utiliser à des fins militaires et font donc offices de cobayes. Voici une vraie grande thématique, bien travaillée et qui n'a pas vraiment l'air, pour le coup, charcutée.

Et puis, les soucis s'enchaînent. Le film est une métaphore de la réalité. Il se déroule bien, sans accrocs majeurs hormis quelques divergences entre le cinéaste et ses producteurs symbolisées par les ellipses puis c'est la rupture. Victor Doom (Fatalis) revient et veut détruire la planète. Comme la FOX voulant détruire le film de Trank. Complètement déconnecté du récit principal, carrément monté sous amphé, ridicule serait un mot trop faible pour ce final qui sort de nulle part. On sent les reshoots à pleine nez, des fonds verts dégueulasses avec une incrustation des acteurs minables et des dialogues parodiques ("C'est moi qui suis plus intelligent que toi Victor" sic). C'est la plus belle représentation de ce qu'Hollywood peut offrir de pire. Pourquoi avoir enlevé le film à son réalisateur ? Simplement à cause de cette fan-base agaçante qui critique tout ce qui touche à "leurs" comics. Ce qui donne des lissages parfois forcés (ce pour quoi MARVEL/DISNEY/AVENGERS sont souvent critiqués) et des changements d'intrigues soudains. LES 4 FANTASTIQUES en a fait les frais à tous les étages : La torche humaine est noire (probablement la pire polémique), la psycho de Doom n'est pas respectée, trop sombre, pas d'humour...

Et même si on a tendance à réévaluer au plus bas le film avec ce piteux passage, il ne faut pas oublier que Trank a lui réussi son long-métrage. On se prend juste à imaginer celui qu'il aurait pu être avec une grosse demie-heure en plus et la parfaite maîtrise de son récit. On peut prier (vainement oui...) pour une version longue DIRECTOR'S CUT lors de la sortie en blu-ray pour pleinement profiter de ces 4 Fantastiques.

LES 4 FANTASTIQUES 1h37

Film réalisé par Josh Trank

Avec Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan, Jamie Bell.

NOTE GLOBALE : 13 / 20

critique de LES 4 FANTASTIQUES
Commenter cet article

Hadrien 08/08/2015 16:26

Enfin un article qui ne se déchaîne pas sur ce film. Quelque chose m'échappe. C'est le film de super - héros le plus intéressant que j'ai vu depuis l'invasion des ces quasi dix dernières années. Même le nouveau batman de Nolan n'echappait pas à la règle tragique de tous ces films de super - héros : un affrontement pétaradant, superficiel, et outrancier entre le héros et un méchant dont personne n'a rien à faire. Les quatre fantastique, malgré ses coupes dans la seconde partie, reste hyper intéressant, le final est clairement "raccourci", mais le méchant est le meilleur que j'ai jamais vu dans un film de ce genre : simplement sombre et nihiliste. Et on peut le comprendre à rester une année seul dans un univers parallèle. Son désir profond : rentrer chez lui, rester tranquille, qu'on arrête de l'emmerder, protéger "son" monde. Putain. En fait je dois vous l'avouer : j'ai trouvé ce film génial.

Romain Jankowski 10/08/2015 10:25

Je suis du même avis que vous Hadrien, je trouve le bashing autour du film extrêmement agaçant car il est tout-à-fait correct malgré les choix désastreux de la FOX pour, soi-disant, sauver le film. Car dans sa première heure c'est une franche réussite, on s'intéresse beaucoup aux personnages et il y a un véritable élan narratif qu'on avait plu vu depuis longtemps dans un cimic book movie. D'accord avec vous également sur Doom mais là où c'est problématique c'est lorsque ses intentions sont trop soudaines, trop visuelles. On sent que le studio a voulu tourner une grosse scène d'action qui semble totalement déconnectée du récit. Je prie pour un director's cut, vraiment !

Montage photo 07/08/2015 10:32

Intéressant.

Romain Jankowski 10/08/2015 10:25

merci ! :)