Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LUCY 2 OU QUAND LUC BESSON PETE UN CABLE !

Publié le 12 Juillet 2015 par Romain Jankowski

Alors que le Comic-con est actuellement en cours à San Diego et qu'on découvre les nouvelles bandes-annonces furieusement excitantes comme BATMAN VS SUPERMAN ou SUICIDE SQUAD, Besson annonce dans la presse, tranquillement, qu'il a déjà finit d'"écrire" la suite de son nanar LUCY. Tout ceci n'est pas une blague.

On se demande quand même ce qu'il a pu imaginer après que son héroïne se soit transformé en clé USB. Déjà qu'il avait scénarisé le premier volet avec les pieds... Et surtout qu'il avait dit qu'il n'y aurait JAMAIS de suite. En même temps avec 500 millions de dollars de recettes (phénomène toujours inexpliqué et inexplicable), pas étonnant qu'il le fasse. Ah en fait non car trop occupé par un projet mille fois plus excitant (l'adaptation de la géniale BD culte VALERIAN) il délaissera ça à un de ses réalisateurs d'EUROPACORP. Youpi ! Ce sera encore pire que le 1 !

LUCY reste l'une des pires productions de ces dernières années et lui donner une suite est LA pire idée qui soit. Peu intéressant dans son fond, catastrophique dans sa forme, Luc Besson a eu tout faux sur le premier volet. Mais ce qui est encore plus incroyable dans tout cette vaste escroquerie c'est l'écriture aussi rapide du scénario, en à peine un mois ! Tous les scénaristes du monde et plus particulièrement ceux de blockbusters, vous diront qu'il est quasiment impossible d'écrire un projet aussi rapidement surtout qu'il s'agira probablement d'une grosse production. Que nous a pondu Luc Besson ? On sait tous très bien qu'il n'est pas très bon scénariste alors on peut redouter le pire. Et il faut surtout qu'il arrête avec son ego surdimensionné.

Oui, on peut admirer Besson pour sa force de frappe en France sans égal. Il sait vendre ses projets et dirige les seuls vrais gros films français. Mais le comparer à un grand cinéaste comme Spielberg mériterait une punition. Et quand on le voit pitcher son VALERIAN, très alléchant au passage, il ne peut s'arrêter de nous agacer quand il déclare qu'il s'est inspiré de Cameron et qu'il va tenter de le dépasser ! Non mais sérieusement ? J'espère qu'il ne croit pas à ce qu'il dit. Comme lors de la sortie de LUCY où il comparait son film à du...Kubrick ! Cela fait partie du personnage, d'accord, mais il serait bien temps qu'il retrouve son talent de cinéaste, celui qu'il a perdu depuis une bonne quinzaine d'années. En cela, VALERIAN sera sa dernière chance.

LUCY 2 OU QUAND LUC BESSON PETE UN CABLE !
Commenter cet article