Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MAGIC MIKE XXL

Publié le 17 Juillet 2015 par Romain Jankowski

critique de MAGIC MIKE XXL

Sans Steven Soderbergh derrière la caméra, on était déjà beaucoup moins emballé. Au mieux, on aurait eu un délire psychédélique ou encore une joyeuse comédie sexy doublé d'un caractère de feel good movie. Malheureusement, on a eu le droit à l'autre partie, celui du néant narratif à peine sauvé par le sauveur Channing Tatum.

Que les strip-teaseurs soient en mal d'inspiration était une bonne idée, le chemin qu'ils empruntent l'est moins. Trop long, trop bavard, trop maigre pour passionner, MAGIC MIKE XXL est hors sujet, précipitant ses personnages dans une totale caricature. La séquence de danse chez les black est inutile et dure trois plombes tandis que les discussions à n'en plus finir sur la plage nous font soupirer. Les dialogues sont totalement creux à l'image de cette insupportable séquence chez le personnage de Andie McDowell où des ménagères confient leurs états d'âmes aux strip-teaseurs.

Poussif, le film l'est indiscutablement. Soderbergh avait trouvé le miraculeux équilibre entre la passion de ces gars et la difficulté que celle-ci entraîne dans leurs vies personnelles. Il parvenait en plus à offrir des séquences de danses folles et inventives. Hormis la dernière scène, cette suite porte mal son nom et représente plus la taille S que XXL. Tatum reste impressionnant mais n'est finalement qu'une ombre ici où il a peu de choses à jouer. Quand aux autres ils ne sont pas mieux lotis, la palme revenant au perso de Joe Manganiello "traité" de dieu tout au long du film.

Ennuyeux et désintéressé, MAGIC MIKE XXL n'est qu'un pur produit sans aspect, loin de ce que le premier volet était. A voir uniquement pour les scènes de danse. Mais c'est bien peu pour emporter l'adhésion.

MAGIC MIKE XXL 1h55

Film réalisé par Grégory Jacobs

Avec Channing Tatum, Joe Manganiello, Matt Bomer, Kevin Nash.

NOTE GLOBALE : 07 / 20

critique de MAGIC MIKE XXL
Commenter cet article