Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de UNFRIENDED

Publié le 30 Juin 2015 par Romain Jankowski

critique de UNFRIENDED

Précédé d'un buzz dû à sa forme étrange et innovante (tout est filmé à partir d'un écran d'ordinateur, réseaux sociaux à l'appui), UNFRIENDED réussi à développer son sujet tout en étant incapable de faire frissonner. En ressort une oeuvre pas si bête que ça.

L'histoire : cinq amis discutent sur Skype pendant qu'une personne inconnue s'invite à leur discussion. Peu après, des messages d'une fille morte un an auparavant sème le doute dans leurs esprits. Car elle s'est suicidé et qu'ils sont tous responsables de sa mort, son fantôme veut se venger. Frontalement, UNFRIENDED parle du harcèlement 2.0, celui que subit certains étudiants et qui les pousse au suicide. Dés lors, le film est surprenant car il s'affaire à un mélange remarquable entre la vacuité de nos moyens actuels (ils sont tous en discussions derrière leurs ordinateurs mais n'ont rien à se dire) et la force de ceux-ci. Le propos est juste, la passivité générale de notre société actuelle est montrée par le biais de ces cinq personnages. Ils osent même blagué sur le suicide de cette jeune fille dans un cynisme sacrément réaliste. Aucune prise de conscience avant que l'esprit de la morte ne vienne les confronter.

A partir de là, en découle des saynètes moins réussies et destinées à faire peur. C'est bien là qu' UNFRIENDED déçoit, dans sa propension à installer la tension. Pas aidé, il est vrai, par un montage forcément haché et des caméras d'ordinateurs pixelisées à outrance. Les scènes gores sont alors vite expédiées et on en revient vite à l'essentiel : la mort de la jeune fille. Dans un jeu redoutable du "Je n'ai jamais", chaque protagoniste doit s'avouer les vérités aux autres. Belle confrontation pour des amis qui ne communiquent que par un autre biais et qui ne se disent pas les choses. Expédié dans un final un peu bouffi, le film est une petite surprise car il touche un propos sensible et retranscrit parfaitement le vide et la solitude parfois terrible de certains jeunes. La forme, elle, divisera même si peut reconnaître une certaine aisance et une limpidité surprenante.

UNFRIENDED 1h23

Film réalisé par Levan Gabriadze

Avec Shelley Henning, Moses Jacob Storm, Rennee Olstead, Will Peltz

NOTE GLOBALE : 12 / 20

critique de UNFRIENDED
Commenter cet article