Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski
PIRATES DES CARAIBES 5 : POUR LE MEILLEUR...OU POUR LE PIRE ?

Indissociable des années 2000, la saga PIRATES DES CARAIBES est un sommet de divertissement hollywoodien, probablement l'un des meilleurs "produits" que l'industrie nous ait offert. Imaginez, une attraction Disney, un peu obsolète, transformée en une véritable odyssée cinématographique, drôle, rythmée, bourée d'action étourdissante et surtout donnant à Johnny Depp ce qui restera le rôle de sa carrière, le fameux Jack Sparrow, que l'acteur a imposé au studio, d'abord réticent de voir leur personnage principal affublé d'un maquillage outrancier, d'une démarche étrange, d'un phrasé mystérieux et hilarant. Mais également son ambiguité, son héroïsme, un vrai pirate en somme. C'est évidemment la plus belle idée de PIRATES DES CARAIBES, qui nous a offert une trilogie vraiment dantesque en terme de divertissement pur. Alors, oui, tout se complique un peu ensuite. En 2011. PIRATES DES CARAIBES 4.

Pas que le film soit vraiment désagréable mais qui ne s'est pas ennuyé devant cet ultime volet ? Démarrant au quart de tour, il délaisse ensuite le rythme pour des échanges verbaux lénifiants et peu intéressants. La fontaine de Jouvence, Barbe Noire, l'histoire d'amour entre une sirène et un prêtre, tout est assez barbant dans cet opus. Même Jack Sparrow, omniprésent, n'est plus aussi clinquant. Pourquoi ? Parce que dans la trilogie, il était nourri des géniaux Orlando Bloom et Keira Knightley qui lui donnait un espace de réparti absolu. Et des tonnes d'autres persos secondaires, tous bigarrés. Ici, c'est un one-man show, tout juste sauvé par quelques répliques avec Pénélope Cruz qui se révèle quand même un peu fade. Il y a bien des scènes à sauver mais comment expliquer que RIEN ne se passe en mer ? Beh, on peut pas.

Alors, en 2013, quand on nous dit qu'il y aura un cinquième, on saute évidemment de joie. Puis on se rassoit en pensant à LA FONTAINE DE JOUVENCE. Et aux problèmes de production qui ne respirent pas la confiance. Ou peut-être bien que si, le fait qu'ils veuillent prendre leur temps pour écrire une meilleur histoire, etc. C'est que tout est indécis. Oui, le quatrième a cartonné avec plus d'un milliard de dollars de recettes. Mais entre-temps, le côté "bankable" de Depp a sérieusement souffert. Et à la chaîne : LONE RANGER, TRANSCENDANCE et CHARLIE MORTDECAI. Et puis, la déception du quatre a de quoi alimenter les doutes : les spectateurs se déplaceront-ils une nouvelle fois pour une saga qui, de toute évidence, a fait son temps ? Parce qu'on voit mal comment on pourrait nous offrir une meilleur histoire que celle de Davy Jones et du Kraken. Voire même celle du premier avec les pirates-fantômes. Et la production en rajoute quand elle lance que ce cinquième volet ne contiendra pas d'êtres surnaturels ! Là, c'est carrément un non-sens, car la saga est justement axée la-dessus. Sans oublier les embrouilles avec Bruckheimer qui a essuyé un sacré savon de la part de Disney avec l'échec monstrueux de LONE RANGER.

Aujourd'hui, le projet nous a un peu rassuré. Pas totalement, un peu. Déjà la présence d'Orlando Bloom qui promet un retour en fanfare avec son acolyte Depp. D'autres part le synopsis, où Sparrow sera confronté à des fantômes échappés du Triangle du Diable (voilà, les êtres surnaturels sont bel et bien présents...). On n'en sait pas plus mais on se dit déjà que les pirates vont retrouver la mer. C'est déjà pas si mal. Et puis il y aura la présence de Javier Bardem en méchant, ce qui est très rassurant. Pour finir, les réalisateurs : Joachim Roning et Espen Sendberg. Oui, ils sont inconnus du grand public mais ces deux norvégiens ont réalisé un film fabuleux que je vous invite à voir de toute urgence : KON-TIKI. Quand on voit d'ailleurs leur mise en scène (avec beaucoup moins de moyens qu'ils ont actuellement à leurs dispositions), on se dit qu'ils peuvent réellement apporter du sang neuf dans cette saga. On croise les doigts. Et on patiente car le film ne sortira qu'en juillet 2017. Mais nous savons tous que l'on fredonnera cet air composé par Hans Zimmer, moment de pur héroïsme musical, représentant à merveille l'esprit de cette saga hors du commun.

PIRATES DES CARAIBES: DEAD MEN TELL NO TALES

SORTIE EN JUILLET 2017.

première image de Johnny Depp en Sparrow pour ce cinquième volet.

première image de Johnny Depp en Sparrow pour ce cinquième volet.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog