Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

MAIS A QUOI JOUE DANY BOON ?

Publié le 13 Avril 2015 par Romain Jankowski

MAIS A QUOI JOUE DANY BOON ?

Je ne vais plus vous le présenter parce que vous avez dû en ingurgiter du Dany Boon avec des comparaisons en veux-tu en voilà (le nouveau Bourvil, oui bien sûr). Non, ici je mets en avant la façon dont cet artiste va encore faire parler de lui. En 2016 (ou 2017) sortira sa nouvelle comédie, UNE JOLIE CH'TITE FAMILLE. Hein ? Non, non je ne rigole pas.

Après avoir réalisé le sympathique mais oubliable LA MAISON DU BONHEUR, il affole tous les compteurs avec BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS, incommensurable navet qui fera un incommensurable carton (20,5 millions d'entrées, TITANIC a eu chaud). Voilà, monsieur parle du Nord, cette région opprimée et peu dépeinte à l'écran. C'est vrai mais on va reparler du bien-fondé de ce film. Il enchaîne avec RIEN A DECLARER, bien meilleur que les ch'tis et qui rapporte à nouveau 8,5 millions d'entrées. L'an dernier, c'est avec SUPERCONDRIAQUE qu'il fait ses gammes, loin de sa région natale et ô surprise il dépasse à peine les 5 millions. C'est la chute alors que fait Dany ? Bah un film sur le Nord...

Nous voilà donc avec UNE JOLIE CH'TITE FAMILLE, histoire d'un mec qui habite à Paris, fils d'un ferrailleur du Nord qui cache ses origines pour mieux s'intégrer dans la capitale. On retrouve déjà la situation de quiproquo cher au cinéma français, la double identité, le mensonge, le truc bien formaté aussi. Et aussi le thème du cliché ou plutôt son détournement par Boon himself. Bien, bien, bien. Un truc sur le Nord, ok, mais un truc comme les ch'tis, pas d'accord. On peut comprendre que Dany Boon aime à la folie sa région (c'est possible mais je crois qu'il veut surtout revenir aux dix millions d'entrées...) mais de là à tartiner le mot ch'ti sur le titre, à rendre un pitch similaire à son plus grand succès (retourner la situation et vous obtenez celui de BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS), on ne peut que s'agacer. Alors qu'il avait tenté de nouvelles, et plutôt bonnes, choses sur SUPERCONDRIAQUE, le voilà qu'il repart dans du réchauffé. Mais plus important pour lui, c'est de ne plus dénigrer le Nord. Comment voir dans BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS son amour pour la région ? Oui, d'accord il déjoue certains clichés et s'en amuse mais ce qui est sûr c'est que peu de monde l'a compris. Beaucoup s'en sont moqués et davantage encore aujourd'hui. Mais surtout, c'est un plombage cinématographique tout juste sauvé par le décalage de certains dialogues. Il a fait fureur à sa sortie mais beaucoup l'ont critiqué ensuite, reconnaissant sa qualité médiocre. Les nordistes sont donc gentils mais mangent des frites, boivent de la bière à outrance mais sont surtout montrés comme des débiles profonds. Je n'arrive toujours pas à comprendre, même 7 ans après, comment les nordistes peuvent être fiers de ce film.

Alors quand on entend que Boon remet le couvert, des frissons me gagnent. Ce sera peut-être une agréable surprise, comme SUPERCONDRIAQUE, mais je n'y crois pas vraiment. Au fond, il restera le dernier test pour voir si la ch'tis-mania est encore d'actualité ou si elle est bien démodée...

Commenter cet article