Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

WILL SMITH EST-IL KO ?

Publié le 2 Mars 2015 par Romain Jankowski

WILL SMITH EST-IL KO ?

Voici un titre que l'on aurait pu traiter de ridicule il y a encore quelques années. Moi y compris. Qui aurait pu penser, un jour, que Will Smith, ce monstre de charisme, capable de tenir un film à lui tout seul pour la survie de l'humanité (JE SUIS UNE LEGENDE), de rendre les extra-terrestres cool (MEN IN BLACK) ou encore de jouer sept vies (dans le film éponyme) aurait pu un jour échouer ? C'est pourtant le constat douloureux qui s'impose quand on voit les chiffres de son dernier film. DIVERSION, réalisé par John Requa et Glenn Ficarra (déjà auteur du formidable CRAZY,STUPID,LOVE), a été un relatif échec pour son premier week-end USA avec 19 millions de dollars amassés. Et après le flop de AFTER EARTH en 2013 (60 millions de recettes), Will Smith est dans le rouge.

DIVERSION devait être son renouveau. Pour le moment, il ne l'est pas. Mais quelque chose s'est brisée avec AFTER EARTH. Non, il n'a pas réalisé le film mais il a été acteur, producteur et a imposé son fils dans le rôle...de son fils à l'écran ! Beaucoup lui ont reproché et surtout les critiques ont été assassines. Le public n'a pas suivi non plus. Blessé dans son âme, jusque rédiger une longue lettre de désolation il y a quinze jours pour s'excuser et dire au monde entier qu'une fracture s'était installée chez lui. La fin d'un héros ? C'est difficile à croire mais il cite "maintenant je ne souhaite plus être le numéro 1". Peut-être. Mais on sait que l'ego d'un acteur est toujours surdimensionné et pas sûr que Smith voit ce nouvel échec de manière désintéressé.

Ce qui est incroyable c'est que absolument PERSONNE n'aurait parier là-dessus. Il y a en a beaucoup des acteurs qui cartonnent, des célèbres, des charismatiques et j'en passe. Mais Smith est à la limite de l'icône reconnaissable, le summum du cool, le mec aussi à l'aise dans l'action que dans l'humour. Il démarre avec la série culte LE PRINCE DE BEL-AIR et devient le monsieur rire des USA. Et à partir de 1995, quand Michael Bay lui donne sa chance dans le génialement débile BAD BOYS, la tête du box-office et le nombre de ses fans ne le lâcheront plus. Il enchaîne les films cultes et les records : INDEPENDANCE DAY, MEN IN BLACK, ENNEMI D'ETAT, WILD WILD WEST. Le début des années 2000 est incarné par Smith. Il cartonne ensuite, à nouveau, avec les suites de BAD BOYS et MEN IN BLACK et joue dans le très apprécié I,ROBOT. Il est dés lors intouchable. Il devient littéralement un businessman. Il renoue ensuite avec la comédie pure dans HITCH où il interprète un personnage qui lui correspond à 100% : celui d'un coach expert en séduction. On le retrouvera ensuite dans le plus dramatique A LA RECHERCHE DU BONHEUR pour enchaîner sur ce qui constitue l'un de ses meilleurs films et probablement l'une de ses meilleures interprétations à ce jour : JE SUIS UNE LEGENDE. Exceptionnelle odyssée humaine doublée d'une formidable réflexion sur la manipulation génétique, le film de Francis Lawrence devait bénéficier d'un homme auquel on s'attache rapidement. Will Smith représente ça, l'identification, la permission aux spectateurs de rentrer dans l'histoire racontée. Et un carton intégral de plus pour lui. Et un autre en 2008 avec le pourtant nullissime HANCOCK qui avait été, il faut bien l'avouer, vendu de manière particulièrement inventive. Même quand on lui prédit l'échec absolu en 2012 avec le surpassement de budget et les problèmes de tournage de MEN IN BLACK 3, Smith s'en sort. Il rapporte 624 millions de dollars de recettes mondiales. Mais qu'a t-il pu se passer alors ? Smith ne représente donc plus les années 2010 ? Difficile à croire mais il se pourrait bien que cette hypothèse soit véridique. Le cinéma, la société, les tendances ont changé. Chris Pratt, Ryan Gosling, Bradley Cooper sont arrivés. Les super-héros ont déferlé. Le star-system n'a jamais été aussi mal. Parce que même quand ses films se faisaient détruire par la critique, ils cartonnaient. HANCOCK est l'exemple le plus flagrant. Peut-être les spectateurs se sont tous simplement désintéressés d'un homme qui est tout-puissant, enrichissant l'empire de ses enfants avec sa fille chanteuse, son fils acteur, et qui agace forcément. Autre hypothèse à ne pas écarter quand on sait que les américains en particulier scrutent attentivement la vie de leurs acteurs. Une preuve ? Les échecs successifs de Tom Cruise depuis ses délires scientologiques. Et pourtant ce n'est pas faute de sortir des films remarquables et audacieux comme OBLIVION et EDGE OF TOMORROW. Mais on le ne suit plus à cause de ses choix privés. C'est regrettable mais c'est la dure loi du showbiz.

Mais Will Smith aura l'ultime chance de revenir sur le devant de la scène en 2016 avec le blockbuster DC SUICIDE SQUAD de David Ayer. Le film qui raconte l'histoire des méchants de l'univers des comics DC. Raccrocher les wagons de la modernité (le film de super-héros) pour retoucher le sommet ? On prend les paris !

WILL SMITH EST-IL KO ?
Commenter cet article