Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de DIVERSION

Publié le 29 Mars 2015 par Romain Jankowski

critique de DIVERSION

Le retour de Will Smith derrière la caméra de Ficcara et Requa (réalisateurs des géniaux I LOVE YOU PHILLIP MORRIS et surtout CRAZY,STUPID,LOVE) faisait grandement salivé. Petit apport, et non des moindres, celui de Margot Robbie, arnaqueuse débutante aux côtés de Smith. Souvenez-vous, cette beauté fatale dans LE LOUP DE WALL STREET où elle s'imposait face à un DiCaprio en état de grâce. La voir former un couple des plus glamour avec Will Smith est incontestablement la plus grande réussite du film.

Il est vrai que DIVERSION ne manque pas de beauté comme pour mieux dissimuler le subterfuge. Tout est affaire d'arnaques dans ce film, de faux-semblants, de trahisons où l'amour et les sentiments ne sont qu'illusions. Il est vrai également que l'intrigue fonctionne très bien dans sa première partie, aidée par des arnaques de haut vol comme celle du stade de football américain. Impeccablement montée et réalisée, cette séquence est un pur délice où on est toujours sur la bascule, nous même pris au piège d'une machine implacable. On nous pousse à régulièrement réfléchir sur telle dialogue, telle situation, tel geste. En cela, la première heure est vraiment redoutable, d'une efficacité sans faille.

Mais la deuxième heure nous pousse également à reconsidérer un film que l'on pensait vraiment être une grande réussite. Les changements de tons constant laissent place à une arnaque sans grand intérêt où même les personnages semblent perdus dans leurs volontés et leurs buts. On sent tous les coups venir et le "twist" final se sent venir à des kilomètres. Surtout, cette fin semble déconnectée du reste comme si le tout ressemblait à deux parties distinctes. Rodrigo Santoro en fait des tonnes en latino propriétaire de formule 1 et même notre couple perd en crédibilité. Il y a cette impression désagréable que les cinéastes ont perdus un peu la force de leur écriture en chemin pour revenir dans un tout plus conventionnel. C'est dommage.

La finalité du propos et la déception que celui-ci provoque ne doit pas faire oublier que le film reste un agréable divertissement et que Will Smith reste au top. Au-delà d'une baisse de popularité, il reste impeccable dans son jeu, d'une implication toujours folle. Il a un charisme comme peu d'acteurs ont, une présence qui bouffe l'écran et réussit à jouer des émotions fortes par le simple biais de son regard. Will Smith est un grand acteur, assurément.

DIVERSION 1h46

Film réalisé par Glenn Ficarra et John Requa

Avec Will Smith, Margot Robbie, Adrian Martinez, Rodrigo Santoro

NOTE GLOBALE 12 / 20

critique de DIVERSION
Commenter cet article