Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de JUPITER, LE DESTIN DE L'UNIVERS

Publié le 25 Février 2015 par Romain Jankowski

critique de JUPITER, LE DESTIN DE L'UNIVERS

Un film des Wachowski est une promesse d'un cinéma pas comme les autres, ambitieux dans sa forme et dans son fond, terriblement humain sous ses airs de spectaculaire à outrance. Leur dernier avatar, ce JUPITER donc, aurait pu être une nouvelle fois tout ça, doublé d'un univers, qu'ils ont eux-mêmes inventé, génial. Malheureusement l'immersion est bien moins grande que prévue...

Jupiter, laveuse de toilettes, va se retrouver déesse de l'univers. C'est peu ou prou le résumé du film. Autant dire d'emblée qu'on ne croit jamais à cette fille sortie de nulle part et qui devient une héritière de la Terre. Et qui va aussi, par conséquent, s'attirer les ennuis avec cette tribu des trois extra-terrestres dominateurs. Mais heureusement son ange gardien, Caine, mi-homme mi-loup, est là pour veiller sur elle. Sur le papier, et connaissant les cinéastes, tout ceci est alléchant. Mais même si visuellement le film est remarquable (quoique parfois trop numérique), c'est réellement le scénario qui cloche. D'une linéarité déconcertante, JUPITER mêle et démêle des intrigues de tiroir poussives. Celles avec les trois frères et soeurs extra-terrestres dominants sont dignes d'un soap-opera avec le cabotinage qui va avec (mention spéciale à Eddie Redmayne). Il y a aussi cette histoire d'amour entre Cain et Jupiter qui n'est jamais touchante. Et surtout cette désarticulation étonnante du récit. On passe quasiment d'un genre à l'autre pendant deux heures (drame, comédie, SF puis romance...) sans aucune transition et sans réel point d'appui. Parce que les personnages sont peu attachants. Malgré tout le respect que j'ai pour Mila Kunis et Channing Tatum. Jupiter est quand même impensable comme personnage. Autant les Wachowski avaient réussis leur coup avec Néo dans MATRIX (comme humain banal devenant un héros), autant ici ça ne prend pas. Tout comme ce protecteur Cain, sorte de Han Solo sans le second degrés.

Ce qui est étrange, c'est qu'il y a peu de choses à dire sur ce film. Parce qu'il est au final quelconque, très maladroit et probablement charcuté par les problèmes internes entre la Warner et les réalisateurs (le film devait d'abord sortir en juillet 2014, Warner n'aimait pas la version finale). Ce qui étonne c'est cette sorte de nonchalance d'écriture alors que les cinéastes sont d'habitude très pointilleux. Reste des belles images, un joli univers et surtout cette séquence de sauvetage en plein Chicago, spectacle incroyable de dix minutes.

JUPITER, LE DESTIN DE L'UNIVERS 2h07

Film réalisé par les Wachowski

Avec Mila Kunis, Channing Tatum, Sean Bean, Eddie Redmayne.

NOTE GLOBALE 09 / 20

critique de JUPITER, LE DESTIN DE L'UNIVERS
Commenter cet article