Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS

Publié le 31 Janvier 2015 par Romain Jankowski

critique UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS

Stephen Hawking est indiscutablement l'un des génies vivant de ce monde, accomplissant des travaux exemplaires sur le temps et ses recherches sur la création de l'univers. Le film de James Marsh est loin d'être un retour complexe et austère sur la science mais plutôt une grande et belle histoire de sentiments humains.

Le parti pris est d'ailleurs vite compris. Stephen rencontre Jane et c'est directement l'amour qui les réunit. Mais il ne sera jamais un idéal car Stephen va développer cette terrible maladie que l'on appelle la dystrophie neuromusculaire qui touche peu à peu tous les muscles du corps. Et l'intrigue de prendre un virage tragique et terriblement émouvant en ne sombrant pourtant jamais dans le pathos. Au contraire, le gros travail des scénaristes a été de montrer les failles de chaque protagonistes et la valse des sentiments. Le parcours hors du commun d'un homme auquel on ne donnait que deux ans à vivre. Mais pas seulement. Il y a le combat d'une femme aussi, son épouse Jane qui se tient à ses côtés envers et contre tout. Leur relation ne sera jamais normal mais leur amour est grand. Deux personnages incarnés à la perfection par Eddie Redmayne et Felicity Jones. Le premier mériterait d'ailleurs amplement l'oscar, tant sa performance est un miracle. Toujours dans le bon équilibre, n'en faisant jamais trop, sachant toujours montré la dualité du personnage et son génie, Redmayne est époustouflant de bout en bout.

Et puis, les obstacles vont se mettre entre eux. La subtilité de la mise en scène de Marsh réside dans cette entremise, de ne juger personne mais plutôt de montrer que cette conséquence est logique. Aidé par une photographie très soignée ( faite par Benoit Delhomme), le réalisateur met ses personnages au coeur d'une intrigue qui ne raconte, au final, rien, sans antagonistes mais pourtant diablement réussie. Le seul vrai souci est l'impression de se confronter à un film très académique, ayant pour but les récompenses aux oscars mais qu'importe, le travail est suffisamment bien fait pour ne pas y prêter attention.

UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS 2h03

Film réalisé par James Marsh

Avec Eddie Redmayne, Felicity Jones, Emily Watson, Tom Prior

NOTE GLOBALE 14 / 20

critique UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS
Commenter cet article