Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de TAKEN 3

Publié le 24 Janvier 2015 par Romain Jankowski

critique de TAKEN 3

C'est donc encore le retour de Bryan Mills, cet ex-agent spécial reconverti dans le sauveur de famille. Sa famille pour être précis. Sa fille se fait enlever dans le très réussi premier volet, c'est ensuite le tour de sa femme dans le moins réussi second volet ( pas mauvais non plus ) mais ce n'est heureusement plus le même thème dans celui-ci. L'histoire est plus sombre ( relativement ) et un peu différente.

Le succès de cette saga, comme on a déjà vu des centaines, réside principalement voire quasi-uniquement dans le personnage de Mills interprété avec brio par Liam Neeson. Quel charisme ! Sa prestance, son jeu d'homme fatigué incapable de réussir à garder une vie normale, hyper à l'aise dans les scènes de combats, Neeson est tout dans les trois TAKEN. Il faut saluer cette formidable idée qu'a eu Besson à l'époque où l'acteur vivait des moments difficiles ( la mort de sa femme)de le convaincre à jouer ce rôle. Il est incontestablement l'attraction principale. C'est encore le cas dans ce TAKEN 3 qui se révèle être une traque jouant sur un ressort de twist final que l'on a vu venir à des kilomètres mais peu importe. Que demander à une saga qui ne joue que sur les sensations fortes ? Tout est bien évidemment hyper calibré et la seule GROSSE déception restera les scènes d'action. Comment, en 2015, peut-on encore monter et réalisé aussi mal une poursuite de voitures ? Besson nous avait déjà fait sur le coup sur LUCY mais là c'est pire. On ne voit rien, les mouvements de caméra sont abominables et la séquence tout entière se révèle être d'une incohérence folle ( il vient d'où ce camion qui explose bizarrement ?). Les scènes soi-disants impressionnantes, comme les combats et les fusillades, sont illisibles. Ce n'est pas dommage, c'est carrément une honte ! Parce qu'au bout d'un moment on préfère largement suivre les relations entre les personnages pour le coup mieux développées que de suivre Mills en pleine action.

C'est le défaut majeur d'une production sans ambition, qui parvient à peine à se renouveler même si Forest Whitaker est assez drôle en inspecteur blasé. TAKEN restera donc une étrange trilogie attachante, sans véritable poumon mais dotée de bases assez solides et d'un Neeson étincelant pour faire dignement le travail.

TAKEN 3 1h47

Film réalisé par Olivier Mégaton

Avec Liamn Neeson, Forest Whitaker, Maggie Grace, Famke Janssen

NOTE GLOBALE 12 / 20

critique de TAKEN 3
Commenter cet article