Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LES SOUVENIRS

Publié le 30 Janvier 2015 par Romain Jankowski

critique de LES SOUVENIRS

Adapté du déjà excellent roman éponyme de David Foenkinos, ces SOUVENIRS sont remis en selle au cinéma par Jean Paul Rouve avec son sens du décalage, du comique et de l'émotion combinée. Il en ressort une oeuvre différente du matériau originel mais surtout une belle surprise.

Car on pouvait partir avec un peu d'inquiétude aux premiers abords. La promotion n'avait pas été très heureuse ( l'affiche est moche, la bande annonce un peu mélo) et le choix de mettre Annie Cordy en avant dans le rôle central de la grand-mère pouvait paraître un peu surprenant. Et pourtant... Elle mange totalement l'écran, joue chaque scène avec un mélange de malice et de tendresse, fait parler sa tristesse mélancolique et sa jeunesse rafraîchissante. Elle constitue une grande partie de la réussite du film emmené par un Mathieu Spinosi excellent et un Michel Blanc qui l'est tout autant. Même Jean Paul Rouve y va de son apparition dans un petit rôle excellent. Mais LA révélation est indiscutablement William Lebghil, extraordinaire en pote lourd et paumé avec les filles. Il éclate à chaque scène où il apparaît. Ce ton du décalage, de l'absurde, c'est la marque du cinéaste qui le pousse avec grande justesse jusque faire d'un pompiste un psychologue amoureux.

C'est donc dans ses personnages admirablement croqués que Rouve fait la différence. On pourra regretter une mise en scène assez plate même si il essaie parfois de surmonter cet obstacle avec quelques jolis plans ( les superbes paysages de Normandie). Mais qu'importe, il réussit le pari de nous faire rêver pendant une heure et demie, parle à tous, de l'étudiant jusqu'au retraité, d'amour et de mort, de beauté et de dureté. Rien n'est laisser au hasard et même si il l'alourdit parfois son récit avec quelques digressions, Rouve se rattrape toujours avec une jolie pirouette. LES SOUVENIRS, le film dont on se souviendra cette année.

LES SOUVENIRS 1h35

Film réalisé par Jean Paul Rouve

Avec Michel Blanc, Mathieu Spinosi, Annie Cordy, William Leghbil

NOTE GLOBALE 15 / 20

critique de LES SOUVENIRS
Commenter cet article