Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski

Fans de Johnny Depp, que les temps doivent être durs pour vous. Après le désastreux TRANSCENDANCE, CHARLIE MORTDECAI prend la relève avec son intrigue nulle, ses références mal digérées et le cabotinage excessif de...Johnny Depp !

Oui, ce n'est plus un secret, Depp a du mal à plaire ces derniers temps. Depuis le terrible échec du pourtant réussi LONE RANGER, sa carrière va assez mal et il se complaît dans des rôles bas de gamme pour l'argent. Parce que monsieur Depp n'accepte plus un film si il n'est pas payé au moins 20 millions. Difficile à accepter quand on sait que cet acteur était encore un rebelle il y a quinze ans de ça, un formidable comédien qui n'allait pas là où on l'attendait et qui prenait des risques. Comme Jack Sparrow à l'époque qui est finalement devenu une icône. Ici, son personnage agace tellement qu'on décroche vite. Une parodie de film d'espionnages d'autant plus ratée par des artifices visuels affreux ( ces animations régulières qui nous font survoler les villes). Là ou OSS 117 trouve un miraculeux équilibre et où Jean Dujardin trouve toujours le bon tempo, CHARLIE MORTDECAI n'en a aucun. Le délire est tellement présent à chaque plan que le tout devient fatiguant. Aucun gag ne marche et celui sur la moustache est répété au moins 70 fois. Tout déborde, tout est sur-joué. Il y a parfois des éclipses notamment dans le rôle de servant incarné avec brio par Paul Bettany. Mais c'est malheureusement tout.

L'échec n'est donc pas une surprise. CHARLIE MORTDECAI est vraiment un film mauvais, mal réalisé, mal écrit et mal joué. Tout est dit.

CHARLIE MORTDECAI 1h46

Film réalisé par David Koepp

Avec Johnny Depp, Gwyneth Paltrow, Paul Bettany, Ewan McCregor

NOTE GLOBALE 07 / 20

critique de CHARLIE MORTDECAI

Commenter cet article

Xo 15/05/2015 16:32

Jean Dujardin parodie Sean Connery et Johnny Depp s'inspire de Peter Sellers. Ce sont des registres biens différents et des films bien différents...

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog